Ces choses insignifiantes qui nous manquent quand on est enceinte

Il y a certaines choses dans la vie qui nous paraissent insignifiantes quand on peut les faire, et qui nous manquent quand on est enceinte. Tout a coup, elles deviennent absolument géniales.
Du coup, petit conseil à celles qui envisagent de faire un bébé : profitez un max de ce qui va suivre, cela risque de fortement vous manquer dans quelques mois !

1/ Dormir sur le ventre.

Franchement avant d’être enceinte je m’en foutais royalement. J’ai un sommeil dit « acrobatique ». C’est à dire que je peux passer de la position « burrito enroulée dans sa couette » à « étoile de mer échouée sur un rocher » en un rien de temps. Avec des gestes brusques pour accompagner le tout. Mon homme se prend de beaux coups de poings/pieds dans la nuit c’est le moins qu’on puisse dire! Bref j’étais liiiibre max, y’en a même qui m’aurait vu voler (ahah)
Mais voila. Enceinte, la position « a plat ventre » devient fort problématique. Alors même que je n’étais pas adepte de cette façon de dormir, c’est devenu une fixette : le fait que se soit impossible rendait la chose indispensable. Tordue? Vous avez dit tordue ? Oui en effet.

Du coup après mon accouchement j’ai passé des nuits entières à faire du crawl dans mon lit pour rattraper la frustration. C’est mon chéri qui était ravi !

2/ Boire et faire pipi sont 2 actions bien disctinctes.

Alors je suis pas complètement con. Je me doute bien qu’à boire trop,on pisse trop. Mais quand on est enceinte c’est limite si on ne boit pas directement dans les toilettes pour être déjà sur place. Et il y a aussi un problème de quantité. C’est-à-dire qu’en temps normal quand tu bois 500ml, tu vas faire pipi une heure ou deux après, genre 200ml disons. (Oui cet article est très pointu scientifiquement).
Quand tu es enceinte il suffit que tu boives un bouchon de 5 ml tu te retrouves à pisser 10 litres, dix minutes après. Croyez-moi si le pipi était potable, à moi seule je pourrais régler le problème de soif dans le monde en un trimestre!

3/ Avoir un nez en parfait état de marche.

Alors je sais pas pour vous, mais pour moi et quelques amies enceintes, on avait ce problème assez particulier d’avoir le nez constamment bouché. Sans forcément être malade,juste le nez bouché. Et du coup quand on respirait on se faisait le remake de Star Wars dans le rôle d’un Dark Vador asmathique. Et la nuit c’était bien pire! Du coup mon homme se plaignait de dormir à coté d’un compresseur en surpoid. Sympa chéri.

4/ Enfiler ses pompes facilement.

Ses pompes ou ses chaussettes d’ailleurs, voire même sa culotte ou pire! Ses bas de contention.
Un enfer. Entre les pieds gonflés, l’incapacité de se pencher, l’essoufflement maximum, le sang qui monte à la tête, le ventre qui se comprime, les 30 minutes perdues à chaque pied, . un enfer j’vous dis!

5/ Manger sans réfléchir. Juste kiffer.

Alors déjà il y a l’alcool. Interdit. Niet. Même ton petit kir framboise qui passe top à l’apéro c’est mort. Sois responsable pense a ton enfant et pose ce verre.
Ensuite tous les plaisirs de la vie : les tartares et carpaccios, que se soit viande ou poisson, tu oublies. Les sushis aussi du coup, évidemment. Le fromage. Bordel le fromage!! Le bon fromage j’entends, celui au lait cru. Parce que le pasteurisé t’as le droit, mais bon c’est moins l’extase on va dire.
Le foie gras et les huitres à Noël, tu zappes aussi. Il te reste les pommes duchesses si tu veux. Voilà.

Bref, tout ça pour dire qu’être enceinte c’est le bonheur en général, rapport au fait que tu fabrique un humain quand même, mais une fois que t’as expulsé ton locataire c’est quand même le sacré pied de pouvoir refaire toutes ces choses !

T’en vois d’autres toi ?

Written By
More from Dina

Terrible two : le mal du siècle !

J’aimerais vous parler du mal du siècle. Voire même du millénaire, n’ayons...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *