Ces 10 situations où votre enfant vous déteste.

Pour votre enfant, globalement vous représentez le monde. En tout cas au début, quand ils sont très jeunes. Vous êtes super-papa ou super-maman, et ils vous aiment d’un amour sans faille. Mais parfois votre enfant vous déteste. Parfois vous lui faites des trucs qui le rend fou, et honnêtement s’il avait le droit de dire des gros mots, il vous hurlerait à la tronche « MAIS C’EST PAS BIENTÔT FINI CE BORDEL ??! »

1/ Quand tu veux décaler son biberon alors tu proposes la tétine.

Bébé hurle parce qu’il a faim, tu regardes l’heure et tu te dis que ça serait vachement arrangeant qu’il décale d’une petite demi-heure. Alors bim bam boum tu te crois maligne et tu lui fourre la tétine dans la bouche, pensant que le subterfuge passera. QUE NENNI, bébé se met à hurler de plus belle et te voilà avec une crise planétaire sur les bras. Bah bravo.

2/Quand tu lui fais faire son rot alors que le pauvre enfant veut juste dormir.

En soit, tu n’es pas dans le faux. Après un gros bibi, mieux vaut roter pour éviter les vomis, les complications gastriques, les remontées acides, les risques d’étouffement etc etc. Mais quand bébé veut dormir et que toi tu l’en n’empêche, c’est pas cool.

3/ quand tu lui mouche le nez.

Et là je parle de la pipette de sérum, la prise de catch, et l’altercation musclée. On n’est pas sur une caresse en kleenex. Ma fille de 4 mois arrive à reconnaitre ce moment et se met à hurler d’avance quand elle me voit avancer avec la pipette et que je la mets en PLS pour lui ôter cette morve qui lui décore le nez.

4/ Quand tu tardes à lui changer la couche.

Des fois le moment ne s’y prête pas. Genre sur l’autoroute. Et à 40km de la prochaine aire. Du coup ce pauvre gosse doit rester avec sa merde au cul pendant encore une demi-heure. Sans parler de l’odeur nauséabonde qui embaume la bagnole en 2 minutes top chrono. Et qu’il se met à hurler parce que la couche sale c’est pas propre tu vois.

5/ Quand tu lui mets 2 gilets et 1 doudoune à l’arrivée des grands froids.

Niveau look, on est sur du bibendum de compétition. Côté mobilité on part sur un bilboquet handicapé. D’un point de vue confort, je dirais sudation maximale genre sauna défectueux. Pauvre gosse.

6/ Quand il faut aller faire les vaccins.

Le gamin a tout de suite compris que ça sentait mauvais quand il s’est retrouvé dans la salle d’attente de chez le pédiatre. Et quand il a senti le coton d’antiseptique frotter sa cuisse. Et qu’il a vu l’aiguille du vaccin. T’as intérêt à lui faire un câlin XXL après ça ! Mère indigne !!

7/ Quand le bain n’est pas un moment de convivialité.

Et qu’à la place tu le mets debout pour une douche illico rapido parce qu’il reste le dîner, le ménage, le dossier pour demain que tu n’as pas encore bouclé, sans parler des sacs à préparer et du linge à étendre, bref allez doudou frotte derrière les oreilles vite vite VIIIITE !!

8/ Quand tu dis non quand il te demande des bonbons.

Franchement on comprend. Les gosses ont besoin de limites. Et les bonbons ça fait des caries en plus ! mais on est vite catalogué de « méchant » quand on dit non à ses grands yeux de chat potté.

9/ Quand t’essaie de lui faire manger des légumes.

Alors là c’est du grand spectacle. Que celui qui n’a jamais perdu son calme en faisant manger bébé me jette le premier chou de bruxelles ! Ça commence par « allez mon ange, une cuillère pour mamaaaan, une cuillère pour papaaaaa » et quand on se retrouve avec des épinards dans les cheveux, là c’est nettement moins cool « tu vas me bouffer cette assiette ENTIERE sinon j’appelle la police et elle va te mettre en prison avec un loup qui va te manger les pieds !!!!! »

(J’exagère, je rigole, on se détend)

10/ Quand tu lui annonces que c’est l’heure du dodo.

Même si l’enfant est à moitié endormi sur le canapé, même si ses yeux se ferment tout seul, même s’il crève d’envie d’aller se coucher… Il te détestera de lui imposer d’aller au lit. Leur esprit de contradiction est hyper développé, faut pas croire !

 

Written By
More from Dina

Articles puériculture indispensables

La semaine dernière je vous parlais des articles de puériculture totalement inutiles...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *