Sport et Maternité : Quand les mamans se bougent !

Cela fait un moment maintenant que je vous parle de remise en forme, de sport et de kilos.

Il est temps maintenant de vous expliquer le pourquoi du comment, et surtout de vous raconter un peu ma vie, parce que je suis sûre que beaucoup d’entre vous vont se reconnaître dans ce récit.

Mon Parcours

Je n’ai jamais été « fine et élancée ». Mon médecin me disait que j’avais les « os lourds » c’est-à-dire que j’aurais beau dire beau faire, j’aurais toujours des formes. Non pas que cela me gêne ! Je me suis toujours plutôt bien assumée, je me suis toujours considérée comme « pas trop mal » voire « bien foutue ». Plutôt Jennifer Lopez que Kate Moss disons. (Ca va les chevilles ??! )

Pourtant, il fallait quand même que je fasse attention à ce que je mange. Il fallait aussi que je me bouge un minimum pour entretenir ce corps qui était si éphémère… C’est bien simple, il suffit que je passe devant une boulangerie, que je sente la bonne odeur d’un pain au chocolat et BAM ! +2kg dans le derrière. Je suis l’antithèse de ces nanas qui s’enfilent des burgers tous les jours et qui ne prennent pas un gramme.

Une fois que j’ai intégré ce principe, j’arrivais plutôt bien à maintenir une silhouette harmonieuse. J’écoutais mon corps et il me le rendait bien.

Et puis je me suis mariée. Bon là, je ne vous cache pas qu’il y a eu un sacré relâchement. Avec mon homme, on enchainait les restaurants, les sorties, on faisait moins gaffe, on se faisait plaisir… l’amour que voulez vous… Et puis, fruit de cet amour, je suis tombée enceinte d’Adam.

Durant toute la grossesse, j’ai pris 16kg. Je m’étais remise à faire quand même un peu attention à ce que je mangeais, pour le bien de mon fils surtout… Et quand il est né, j’ai vite perdu une douzaine de kilos.

Les mois qui ont suivis, prise dans le rythme de jeune maman qui travaille, j’ai recommencé à manger n’importe comment. Je n’allais plus au sport car plus le temps, j’avais une hygiène de vie franchement pas terrible.

Le déclic

Puis, en Janvier 2016, le 25 exactement, Adam au dodo, nous partagions, mon homme et moi, une pizza devant la télé. Et sans faire exprès, il appuie sur la télécommande et l’éteint. Ecran noir en face de nous, je nous vois étalés sur le canapé comme deux loques. Je me focalise sur moi et franchement un méchant déclic s’opère.

Le lendemain, et pendant les 5 mois qui ont suivis, je me suis inscrite à la salle de sport et j’ai fait attention à ce que je mangeais. Au final j’ai perdu 13 kilos, et ma silhouette s’est considérablement affinée. J’avais plus ou moins retrouvé le corps qui me faisait me sentir bien.

Puis je suis retombée enceinte. Hana cette fois. Et là mes amis, ET LÀ. Un carnage. Déjà j’ai été malade quasiment toute la grossesse. J’avais des variations de taux d’hormones qui me faisait faire le grand huit dans ma tête. Je vomissais à l’odeur des aliments, SAUF quand il s’agissait des merdasses à éviter. C’est-à-dire les fast food, les pizzas et tutti quanti. Ah là, t’inquiètes pas que j’arrivais à manger ! Par contre dès que je me faisais une poêlée de légumes, BIM, hauts le cœurs et nausées.

Bref je ne vais pas vous faire un dessin. Mais en gros, à la naissance de ma fille, malgré les kilos de grossesse perdus, il m’en restait un sacré paquet à éliminer avant d’être de nouveau bien dans mon corps.

Je me suis donné un objectif simple : d’ici l’été prochain, il faudrait que je perde plus ou moins 20 kilos. Mais sans être toute molle non plus, non non, une vraie bombasse. (Rien que ça !)

Donc cette remise en forme, je voulais la partager avec vous, car je me dis que c’est toujours plus motivant de le faire toutes ensemble. J’ai cru comprendre que nous étions beaucoup à vouloir se sentir mieux dans notre corps (et notre tête), alors pourquoi ne pas se donner le courage ensemble !

Comment cela se passe concrètement ?

Déjà, par l’alimentation. On adapte ses recettes pour éliminer les parasites alimentaires (gras, sucre, et additifs). On parle ici de rééquilibrage alimentaire et non de régime. L’idée c’est de ne pas créer de frustration mais de réapprendre à manger convenablement.

Puis tout naturellement, on se met à pratiquer une activité sportive régulière.

Je suis donc retournée à la salle de sport où je m’étais inscrite après la naissance d’Adam (et grâce à laquelle j’ai perdu 13kg).

Je pense que vous la connaissez, il s’agit de l’Appart Fitness.

Pourquoi l’Appart Fitness ?

Déjà, étant maman de 2 bébés, avec un travail hyper prenant, il me fallait une salle avec une amplitude horaire extra large. Ensuite, je ne voulais pas dépenser toute ma paie dans un abonnement (sachant qu’il ne me reste pas grand-chose puisque 2 enfants chez nounou…). Et enfin il me fallait une salle qui donnait des cours collectifs. Je ne suis pas une grand fan des machines (vélo, tapis, musculation) car je me sens vite démunie devant ces engins, je ne garde pas le rythme, je me démotive super rapidement… Donc avec des cours collectifs, de cardio et de renforcement musculaire, pas de risque de baisser le rythme.

C’est sur ces 3 critères que je me suis basée pour le choix de la salle, et c’est l’Appart Fitness qui correspondait le mieux à mes attentes.

Le concept L’APPART FITNESS

Il y a 47 clubs L’appart Fitness en France. Principalement en région Rhône-Alpes mais également dans les régions Grand Est, Nouvelle Aquitaine, ou encore à Clermont Ferrand, Mulhouse ou Toulon.

Leur positionnement est simple : le sport accessible pour tous, de 7 à 77 ans comme la maladie d’amour de tonton Sardou… et du sport de qualité, tant qu’à faire !

On parle ici des jeunes, des moins jeunes, des femmes enceintes, des femmes qui viennent d’accoucher, de tout le monde concrètement !

On retrouve donc un service de proximité à taille humaine. Pour le coup, les salles ressemblent un peu à un appartement, avec différentes pièces chacune dédiées à un univers spécifique : des pièces où se déroulent les différents cours collectifs, des pièces équipées avec du matériel Matrix® haut de gamme pour celles et ceux qui préfèrent suer en solo sur leur vélo, et dans certains clubs, des pièces carrément transformées en piscine pour les cours aquatiques !

Une équipe de professionnels, et genre du professionnel de compèt tu vois, des vrais coachs sportifs diplômés d’état, accueille les adhérents de 9 h à 21 h. Dès l’inscription, on est pris en charge par un super coach pour comprendre nos besoins et optimiser l’atteinte de nos objectifs.

Ce premier rendez-vous permet de définir un programme d’entraînement et valide l’accès au service libre de 6 h à 23 h. La carte de membre donne accès à tous les clubs L’Appart du réseau, idéale pour les personnes qui sont souvent en déplacements.

Les clubs sont ouverts de 6h à 23h, 7j/7 et 365 jours par an. Difficile de faire plus large !

Concernant les tarifs, ils proposent 3 sortes d’abonnements, sans engagement, et qui varient de 19€/mois à 49€/mois.

Concernant l’offre de cours collectifs, elle est très variée donc pour ceux qui cherchent des excuses pour ne pas aller au sport, vous êtes mal barré !

On retrouve, entre autres :

Des cours cardio

RPM (vélo indoor en musique), BodyAttack (enchainements d’exercices pour développer force et endurance), BodyCombat (cardio inspiré des arts martiaux), et beaucoup d’autres…

Des méthodes douces

Bodybalance (association de yoga, taï-chi, pilates), Yoga (travailler sa souplesse de façon zen), Pilates (renforcement des muscles profonds de la sangle abdominale en douceur), etc.

Danses

BodyJam, Zumba, Latino … il y en a pour tous les goûts !

Des cours de renforcement musculaire

BodyPump (séance avec poids pour se renforcer), C.A.F. (cuisse abdos fessiers, un cours qui se concentre sur cette zone de travail, en musique), CXWORX (renforce et toni­fie le centre du corps, améliore la force fonctionnelle et l’équilibre tout en vous aidant à prévenir les blessures.) etc,.

Arts martiaux

De même, certains clubs proposent des cours de Krav-Maga (auto-défense) ou de Boxe Pieds-Poings (sport de combat à part entière)

Zone Aquatique

Certains clubs ont un pôle aquatique pour suivre des cours d’Aquagym, d’Aquacycling, ou d’Aquadynamic,…

Vous l’aurez compris, ils proposent donc une palette très large, inspirée des dernières tendances du marché.

Pour mon cas, je me suis inscrite à Lyon, le 06 novembre 2017. J’ai eu un entretien avec Patrick, coach sportif diplômé d’état et manager du club L’AppartFitness à Lyon Opéra. Nous avons échangé une bonne heure sur mes habitudes alimentaires, mes objectifs, mon rythme de vie, mon état d’esprit… Et à partir de là, il m’a proposé un programme hebdomadaire, composé de cours collectifs et d’un parcours sur les machines (vélo, step, elliptique, rameur…). Ainsi, je sais où je vais, et je peux y aller par étape, tranquillement.

J’ai aussi prévu de faire un bilan complet avec impédancemètre, pour prendre mes mesures. Poids, pourcentage de masse graisseuse et masse musculaire, je vous ferais un « avant-après » pour que vous vous rendiez compte de l’évolution.

Ce que je vous propose pour m’accompagner

Avec les coachs on vous montrera des exercices à refaire à la maison, des petits tutos qui vous permettront de vous constituer une routine « forme et bien-être » dès que vous avez un petit moment de libre.

Je vous proposerai des recettes saines, pour manger mieux tout en se faisant plaisir. La plupart sont déjà sur Instagram : @dee_nbj ; N’hésitez pas à me suivre pour qu’on puisse échanger ensemble plus régulièrement !

On vous concoctera également une liste des moments du quotidien où il est facile de faire du sport sans s’en rendre compte. L’idée sera de se faire un point hebdomadaire pour voir concrètement les efforts que l’on aura toutes fait durant la semaine !

 

Alors, vous êtes avec moi ? Vous avez un objectif précis ? Racontez moi !

 

Crédits photos (dans l’ordre d’apparition): Gilles Reboisson – L’Appart Lyon Tête d’Or / Manon Milley – L’Appart Fitness Macon / P.L. Camier – L’Appart Fitness Villeurbanne

Written By
More from Dina

Avoir une fille : entre bonheur et angoisse irrationnelle

Avant d’avoir des enfants, bien avant, dans ma jeunesse, je voulais avoir...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *