Je déteste l’hiver, surtout avec des enfants !

Bon déjà, je suis née le 28 juillet, donc mes premiers instants de vie se sont passés sous un beau soleil d’été. Forcément j’étais prédestinée à préférer la mer à la montagne disons. Mais depuis que j’ai des enfants, je DÉTESTE l’hiver. Genre vraiment vraiment.

Il fait nuit, tard le matin et tôt le soir

Quand on se réveille en plein mois de décembre, ou plutôt quand on se réveille à l’heure à laquelle mes enfants me réveillent, il fait nuit. Psychologiquement c’est dur. Surtout que pour moi la nuit c’est synonyme de dodo tu vois. Alors quand il faut jouer aux Lego à 7h du mat j’ai très très mal.

Le soir c’est pareil. Enfin je devrais dire en « fin de journée ». Après la sieste, ils ouvrent leurs yeux dans le noir. Sympa pour sortir les défouler. La journée passe trop vite d’un point de vue extérieur, mais EXTRÊMEMENT doucement d’un point de vue intérieur.

Il fait froid

De toute façon, même s’il faisait jour, il fait trop froid pour les sortir. A moins de les emmitoufler très bien. En fait, quand Adam se met à marcher comme un robot c’est qu’il est bien couvert. J’aurai passé 15 minutes à l’habiller mais il est couvert correctement. Puis il choisi ce moment pour me dire « maman caca ». Voilà tu comprends.

La pluie

Une fois dehors, il y a de grandes chances pour qu’il pleuve ou qu’il ait plu. Avec un enfant comme le mien, une flaque c’est une piscine olympique tu vois, donc il fonce dedans et il saute à pieds joints comme Peppa Pig dans sa flaque de boue.

Donc il est trempé et il faut remonter se changer, alors qu’on est en bas depuis 8 minutes 50 et que j’ai passé ma vie à habiller les deux monstres. Rentabilité zéro.

La crève

Qui dit temps de merde, dit crève. Et franchement à l’âge de mes enfants (presque 3 ans et 6 mois) c’est hyper relou la crève. C’est les nez qui coulent, les yeux qui pleurent, les problèmes pour bien respirer, les réveils nocturnes intempestifs, les mouches-bébés, etc etc. Joie et bonheur. Surtout qu’il y a de grandes chances pour que toi même tu sois malade aussi alors bonjour la galère.

La routine

Le pire pour la fin, la routine de l’hiver. Les journées se suivent et se ressemblent. Terne et monotone, la vie défile sans aucune saveur. J’exagère à peine ! En été on peut faire mille choses par jour, le soleil nous motive à bouger, à sortir, à innover dans les activités ! En hiver on reste cloîtrés à la maison et c’est super chiant !

Ce que j’aime malgré tout…

La neige. Ça, on va dire que c’est cool. C’est joli et c’est marrant. Mais on tombe vite dans les mêmes travers que la pluie, d’un point de vue logistique vestimentaire c’est la merde aussi. Mais c’est joli, j’insiste.

 

Bref, vive l’été !! Vous n’êtes pas d’accord ??

Written By
More from Dina

L’arrivée du deuxième : entre chaos et équilibre.

Peu de temps après la naissance de ma fille Hana, je vous...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *