Mamans solos, voici les clés pour reconnaitre l’homme parfait !

By Posted on 0 4 m read 7 views

Il y a quelques temps j’ai lu “le guide de la parfaite épouse”, une bouse publiée en 1960 par un manuel scolaire. Je vous épargne les détails mais en gros on y retrouvait les instructions suivantes :

  • Réduisez tous les bruits au minimum à l’arrivée de votre époux.
  • Ecoutez-le, souvenez vous que ses sujets de conversations sont plus importants que les votres.
  • Lorsqu’il a finit de diner, débarrasser la table et faites rapidement la vaisselle.

Heureusement que nous vivons en 2016. Surtout pour Vanina qui vous partage ses conseils pour trouver l’homme parfait si vous êtes maman solo 🙂

portagepapa

Je m’adresse aujourd’hui aux mamans célibataires qui, par choix, par obligation, parce que la vie fait que, se retrouvent à élever leur(s) petit(s) bout(s) en solo. Aujourd’hui, je vous révèle ma recette pour faire le bon choix parmi le panel masculin qui s’offre à vous.

A l’heure où Facebook vous propose entre deux actualités amicales une publicité pour un site de rencontres, beau gosse au sourire Email Diamant à l’appui ; à l’heure où les célibataires ont le choix entre le rendez-vous arrangé par un charmant couple d’amis ou par votre grand-maman qui essaye de vous refourguer le petit-fils de son nouveau compagnon rencontré lors d’une partie de bridge, je vous livre ici mon expérience de « femme-mariée-à-un-ancien-papa-solo » avec qui je partage ma vie depuis maintenant 17 ans. Et qui m’a donné, très objectivement, les trois plus beaux enfants de l’Univers.

Mes amies, mes copines, mes connaissances m’envient mon époux. Non pas pour son physique ravageur  mais pour ses nombreuses qualités d’homme d’intérieur. Je rêvais mon prince charmant grand, brun, teint hâlé, yeux verts et dents blanches. J’ai épousé un blond d’1,73m, yeux bleus, légèrement enrobé (pardon chéri). Et qui plus est, de 12 ans mon aîné. Mais ne serait-ce pas là, d’ailleurs, une des clefs de notre bonheur ?

Si vous êtes comme moi, la quarantaine fraîche et dynamique,  j’aurais tendance à vous conseiller un homme plus mûr. Et si possible, de seconde main. Évidemment qu’il faudra supporter composer avec son ex-femme ; évidemment que votre belle-maman adorée mettra quelques années à ne plus vous appeler Henriette, comme feu l’ex de votre amoureux ; mais vous saurez très vite si vous pourrez vous reposer sur lui pour toutes les tâches ennuyeuses que nous fuyons, nous, les feignasses [et fières de l’être !]

Autant vous le dire, j’ai la phobie des mots en -age exception faite de plage, bronzage et glandage ; mon urticaire se développe dès que l’on prononce les mots “ménage” ou “repassage”. J’ai donc choisi pour ma part un mari avec option ménage intégrée. Si vous êtes une accro de l’aspirateur et de la serpillère, je ne peux que vous conseiller de passer ce chapitre qui ne devrait guère vous intéresser. Il ne devrait rester maintenant que les amoureuses du canapé et du café en terrasse à l’heure où toutes les femmes sont en train de lustrer leur maison.

Il y a quelques règles à imposer tout de même. Nous sommes toutes d’accord pour offrir à notre cher et tendre ce moment de plaisir et de détente qu’est pour lui le nettoyage des sols mais :

– on ne dérange pas une sieste, jamais ; pas d’aspirateur de 14h à 16h, c’est la loi

– on ne passe pas devant la télé avec le frottoir pendant les Feux de l’Amour, seul feuilleton qui offre un ton monotone de son générique de début à celui de fin, permettant ainsi un endormissement rapide et profond. Mais si d’aventure nous souhaitions prendre des nouvelles de Victor qui renaît de ses cendres pour la 8ème fois, nous devons avoir la possibilité de le faire. Aucun passage inopportun devant la télé ne sera toléré. Evidemment, cette consigne est déclinable à souhait ; devant la nouvelle saison de Grey’s Anatomy, devant Koh Lanta ou tout simplement si vous optez pour un documentaire culturel en suivant les Marseillais.

– n’oubliez pas qu’un homme est souvent faussement fatigué ! Ne tombez pas dans le piège et ne proposez surtout pas de le remplacer. Il ira mieux, un état considéré comme fébrile par monsieur à 37.5° n’est que passager ; et vous risqueriez de vous blesser par manque d’entrainement. Vous, vous êtes réellement fatiguée alors allongez-vous et feignez l’endormissement.

J’aime mes enfants plus que tout et je suis certaine que vous aussi mais, en tant que maman de jumeaux, j’avoue avoir changé plus de couches et donné plus de bains que la moyenne ; en prenant un papa solo, vous serez secondée…ou alors, si maligne vous êtes, vous seconderez. Il vous restera encore plus de temps pour les câlins aux bambins, il se lèvera la nuit pour les biberons, il gèrera les enfants malades et vous serez là, admirative de votre excellent choix de conjoint, vous félicitant d’ailleurs intérieurement.

Concernant le domaine de la cuisine, je ne saurais que trop vous conseiller de le garder pour vous : faites le grossir afin que personne ne vienne vous le prendre. Pas trop, que vous puissiez encore le supporter quelques années. Mais assez pour que l’on ne puisse pas le kidnapper. Quelque soit l’ingrédient que vous choisirez dans cette liste non exhaustive, je vous souhaite à toutes d’être pleinement heureuse.

Vous pouvez aussi retrouver Vanina sur son blog Vanina Apple Five !

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.