Ces choses qui nous épuisent

By Posted on 0 4 m read 25 views

Il y a tellement de beaux moments quand on est maman qu’on peut facilement oublier les mauvais moments. Pourtant, être maman de tout-petits, c’est parfois épuisant. Et si vous n’avez jamais ressenti cet épuisement de toute votre vie de maman : félicitations, mais j’ai du mal à vous croire.

ces choses qui nous épuisent

Quand je parle d’épuisement, je ne parle pas de la fatigue qu’on ressent le soir après avoir couché les enfants. Je parle de l’épuisement qui dure pendant plusieurs semaines, où on a l’impression que tout nous échappe. Pendant ces mauvaises périodes, on a juste envie de parler à personne (même pas aux enfants- sauf quand ils ont faim ou qu’ils se sont blessés, évidemment), on en a marre de faire les repas, on en a marre de faire le linge. Et à ce moment-là, on ne fait plus rien ; parce qu’on estime que nos enfants ou notre homme peuvent faire ces choses à notre place. Ce ras-le-bol est dû à une accumulation de petites choses… Des petites choses qui nous épuisent comme :

1.Quand notre enfant hurle d’une autre pièce pour nous appeler

On vit dans la même maison/ appartement. Même si tu as seulement 5 ans, tu as des jambes et tu sais marcher : il n’y a aucune excuse valable pour que tu ne viennes pas me voir au lieu de hurler d’une autre pièce pour m’appeler.

2.Quand notre enfant répète la même chose encore et encore

Evidemment, je n’ai pas entendu les 40 premières fois où tu m’as demandé quelque chose donc pose moi encore 12 fois la question et peut-être que tu auras la réponse que tu attends…

3.Quand notre enfant essaye de négocier à chaque fois qu’on lui demande de faire quelque chose

Moi : Mets tes chaussures s’il te plait.
Mon enfant : Je n’ai pas besoin de mettre mes chaussures.
Moi : Si, on va chez le médecin.
Mon enfant : Non, on va pas chez le médecin.

4.Quand notre enfant nous pose une question et contredit notre réponse

Mon enfant : Maman, est-ce qu’il va pleuvoir toute la journée ?
Moi : Non, il ne devrait pas pleuvoir toute la journée.
Mon enfant : Si. Il y a pleins de nuages dans le ciel, ça veut dire qu’il va pleuvoir.
Moi : Il n’y a pas de nuages. (et si on dit ça, c’est qu’il n’y en a vraiment pas)
Mon enfant : Mais si Maman !

5. Quand notre enfant ne nous écoute pas

Il y a quelque chose de frustrant quand on parle à quelqu’un qui ne nous répond pas, qui ne nous regarde pas, ou pire : qui fait les deux à la fois. Parfois j’ai l’impression d’être un fantôme qui ne peut être vu que quand quelqu’un a besoin de manger.

6.Répéter ce que l’on vient de dire

Il n’y a rien qui m’épuise plus que de devoir répéter 60 fois la même chose en 40 secondes. J’ai l’impression d’être un commissaire-priseur en pleine séance d’enchères alors que je demande juste à mon enfant d’aller se laver les dents.

7.Quand notre enfant nous pose une question, qu’on entend pas et qu’il la repose encore et encore mais de moins en moins fort

Très utile quand tu as ton visage écrasé sur la porte de la chambre et que tu me demandes quelque chose en parlant de plus en plus bas alors que je suis dans une autre pièce. Si je te demande de répéter, il faudrait que tu parles plus fort.

8.Quand j’entend “Maman” toutes les 2 minutes

Il y a des jours où j’ai l’impression qu’il ne se passe pas une minute sans entendre “Maman”. J’adore surtout le gros silence qui suit quand je dis “Oui, quoi ?”. Pourquoi tu m’appelles si tu n’as rien à me dire ?

9. Les pleurnicheries

Je comprend vraiment que les tout-petits ont du mal à arrêter de pleurnicher, surtout quand leurs dents poussent, qu’ils sont trop fatigués ou qu’ils ne savent pas (ou très peu) parler. Mais quand les enfants savent parler, c’est tout simplement épuisant de les entendre pleurnicher. Si tu peux discuter avec moi des prévisions météos de la journée, je pense que tu peux me parler normalement, non ?

10.Se coucher tard parce que le soir est le seul moment où on peut avoir un peu de calme

Souvent, je me couche tard parce que c’est rare que pendant la journée je puisse avoir le temps de regarde la télévision, de lire un livre. Le seul moment où je peux avoir du temps pour moi, c’est quand tout le monde est au lit. Du coup, jusqu’à minuit, je prend du temps pour moi. Ensuite je vais me coucher et quelqu’un se réveille… Résultat : le lendemain, je suis épuisée.

11.Les jouets qui traînent partout dans la maison

Je crois qu’il n’est pas nécessaire de donner des explications. Qui trouve qu’avoir un salon qui ressemble à JouéClub est agréable ? Qui n’a jamais vécu ce moment où on se lève dans la nuit et on marche par mégarde sur un jouet qui traîne dans la maison ?

12.Ne plus jamais être seule

J’aime ma famille plus que tout au monde. Mais comme n’importe quel colocataire, passer trop de temps ensemble sans garder un seul moment pour soi est épuisant. Tout le monde a besoin de temps pour soi. Même si c’est juste passer une heure à se promener dans les rues.

Quand on est maman, c’est important de se préserver, de garder du temps pour soi. Même si ce n’est pas facile, il faut se forcer à trouver des moments pour soi au cours de la journée, pour éviter cet épuisement qui nous… épuise.

 

Source image : 1

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.