10 choses qu’on ne fait plus une fois maman

By Posted on 0 4 m read 95 views

Devenir maman ça change une vie. C’est peu dire. Un être humain entier dépend de nous, une toute nouvelle responsabilité qu’on est heureuse d’endosser! Mais c’est aussi synonyme de sacrifice, le jeu en vaut la chandelle c’est sûr, mais au début ça pique quand même un peu… Voici donc les choses qu’on ne fait plus une fois maman. Ou du moins que l’on fait moins bien.

1/ Dormir

Même si à la fin de la grossesse, on avait de plus en plus de mal à dormir, la chute a été terrible à la naissance de bébé. On se rend compte qu’on a pris toutes ces années de sommeil pour acquis, ingrates que nous sommes. Enchaîner les grasses matinées dominicales étaient presque banal. AHAHAHAHAHAHAH MON DIEU QUE JE M’EN VEUX D’AVOIR PRIS ÇA A LA LÉGÈRE.

Maintenant, quand ce n’est pas en pleine nuit pour le biberon la tétine trop chaud trop froid, c’est un réveil aux aurores 7/7 pour bien te faire chier.

dormir

2/ Se laver

On met un certain temps à trouver un rythme suffisamment efficace pour pouvoir se doucher tous les jours. Ou alors c’est peut être moi qui ai un seuil de tolérance de propreté très bas, mais au départ, quand mon fils n’était encore âgé que de quelques semaines, je profitais de ses siestes pour siester aussi. Et oui j’avoue il m’est arrivé de sauter une douche un jour de temps en temps.

Sauf en cas d’extrême urgence, geyser de vomi ou de caca liquide, ou là, pour des raisons évidentes d’hygiène vitale, j’ai laissé le monstre sans surveillance le temps de retrouver forme humaine. Ou plutôt odeur humaine.

3/ Manger autre chose que des purées

Bon quand bébé est au biberon, ça va, on mange un peu comme d’habitude, mais alors quand la diversification alimentaire débute… c’est la valse des purées et des compotes, qu’on mange « une cuillère pour maman une cuillère pour bébé » ou qu’on « fini pour pas gâcher ».

food

4/ Faire les courses SEULE

Alors ce point c’est vraiment le plus radical. Avant d’avoir un enfant, je détestais ça. Faire les courses était une corvée horriblement ingrate. Quand bébé est né, c’était pareil mais en plus chiant car il fallait prendre tout l’attirail du nourrisson avec toi.

Par contre, avec un fils de 18 mois… LE CALVAIRE. Je présente officiellement mes excuses à toutes les mamans que j’ai affreusement jugé en voyant leur gosse capricieux, me disant que le mien marcherait droit. LA BLAGUE.

Maintenant quand je peux laisser Adam à son père et m’éclipser une heure seule, mon petit panier de mamie avec moi, à déambuler dans les rayons dans le calme et la volupté…. BONHEUR.

supermarche

5/ Ecouter autre chose que les titounis

Alors que j’avais dit que la télé serait interdite avant 3 ans, que je prendrais le temps de jouer avec mon fiston, de lui faire faire toute sorte d’activités d’éveil, pour en faire un petit garçon plein de ressources… quand on travaille, qu’on rentré épuisée et qu’on enchaine sur la vie à la maison, qu’on aimerait se prélasser dans un bon bain mais qu’au lieu de ça on observe l’état désastreux de la cuisine… on devient faible, on allume la télé, on branche les comptinettes des titounis, hypnose du bambin qui nous laisse 30min de répit, et leurs chansons qui tourne en boucle dans notre tête.

J’en cauchemarde la nuit. AH LES CROCROCRO LES CROCRODIIILEUH.

6/ Sortir se mettre une race

Alors là, calme plat. Celles qui ont la chance d’avoir papi mamie à proximité ne se reconnaitront pas dans ce qui va suivre mais pour ma part, je n’ai personne à qui refourguer le môme pour aller me mettre une race en boite avec les copines. Et l’option « je le laisse au papa » n’est pas une option pour cause de machisme aigu chez l’homme.

party

7/ Partir en weekend sur un coup de tête

Que c’était romantique ce genre de plan ! Que c’était top pour le couple ! QUE C’EST TELLEMENT FINI MAINTENANT. Non parce que maintenant pour partir en weekend, il faut prévoir. TOUT prévoir. S’organiser, réserver, préparer, faire des listes, et tutti quanti. Bonjour la spontanéité.

8/ Parler d’autre chose que couche et lingette

En devenant maman, ce rôle devient le centre de nos intérêts. Avec le boulot pour celles qui travaillent. Mais même pendant les pauses, ça parle de gosses. Alors quand vous discutez avec une autre maman, à la rigueur ça passe, mais quand vous parlez de ça avec une non-maman, BONJOUR L’ANGOISSE. Vous êtes juste chiantissime, sachez-le.

gif-conversation
9/ Faire pipi seule

Les mamans d’enfants de 15 mois et plus se reconnaitront. C’est bien simple, plutôt que de se taper un mioche qui tambourine derrière la porte à chaque fois, maintenant c’est « aller viens chéri maman va aller faire pipi »

humour-pipi-maman-seule 10/ Faire du sexe spontané

AHAHAHAHAHAAHAHHAH. Le sexe c’est la nuit, quand bébé dort. POINT.

nuit

Credit photo 9 : Chroniques d’une maman débordée.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.