Et mon couple dans tout ça ?

By Posted on 0 4 m read 31 views

Soyons clairs, la vie sexuelle de parents c’est pas la même qu’avant quand on était jeunes, beaux et qu’on avait la paix. Dina nous décrypte le franchissement de toutes les étapes.

vie_sexuelle_parents

LA RENCONTRE

Alors là, c’est beau, c’est chaud, ça brûle même ! Vous vous aimez, vous vous embrasser, vous baisez à tout va. L’amour fou ! On va voir large, les 5 à 7 années en moyenne qui séparent la rencontre avec le futur père de vos enfants et l’arrivée du premier bébé, sont sexuellement actives. Vous voyagez, profitez l’un de l’autre. Il y a des hauts et des bas mais globalement vous vous en sortez bien.

ET LES ENFANTS ?

Voila. Vous décidez de faire un môme.

Là déjà on sent une petite différence dans le comportement sexuel. Rien de réellement notable mais quand même, une petite pression qui vient s’immiscer, une réflexion en plus.

Déjà, même si la décision est prise, « c’est bon c’est décidé, on veut un bébé » il y a toujours ce sentiment de flippette intense qui SOURNOISEMENT nous grille le cerveau… « Le veux-tu vraiment ? Es-tu prête ? Est-il prêt ? » Et pendant l’acte, ça peut griller l’ambiance, inconsciemment disons.

Quand vous avez pris cette décision après une longue et mûre décision, ça la fout mal de remettre tes doutes sur le tapis, ce n’est pas fair play. Et puis s’agit-il vraiment de doutes ? Non, oui, tu sais plus, t’es perdue c’est le bordel.

LA CONCEPTION

Ca y est, vous avez pris le temps de vous habituer à l’idée, vous êtes sur les starting blocks, plus de contraception, c’est la fête du slip. Maintenant il faut être bons les amis, il faut faire du gosse assez rapidement, pour pas flipper genre « mon Dieu ça met un temps fou à arriver, y a-t-il un problème ? » mais pas trop rapidement non plus pour ne pas paniquer. Bref, c’est compliqué.

Le sexe devient donc réfléchi. C’est quand même le comble, toute notre vie on a toujours fait attention, les maladies, les grossesses non désirées, les oublis de pilule, les capotes qui déchirent, du stress du stress du stress. Et maintenant que c’est la voie royale, qu’on est OPEN SPACE sur la question, BIM BAM BOUM, une épée de Damoclès qui flotte au-dessus de la couche conjugale, sans qu’on se l’avoue réellement, pour ne pas briser le moment, mais quand même, on y pense.

PETITE GRAINE EST ARRIVÉE !

YAY ! vous êtes enceinte ! Tout a bien marché, les zozos du chéri on fait du bon boulot, un bébé grandit en vous. Les premiers mois, ça va, physiquement vous n’êtes pas encore difforme, psychologiquement vous êtes encore dans le flou artistique, le sexe avec chéri redevient plus ou moins normal.

Sauf en cas de symptômes de grossesse, j’ai nommé ces garces de nausées qui te coupent la libido aussi efficacement que Donald Trump en train de parler des femmes.

Mais un petit traitement médicamenteux plus tard, ça va mieux. On s’y remet !

LA GROSSESSE

Au 5ème mois de grossesse, il parait qu’un pic de libido explose dans notre teucha, on a envie de zob tout le temps. Perso je n’ai pas senti cette urgence mais parait-il que c’est répandue. Pour les concernées, profitez-en ! Copulez à foison, ça entretient ! Le corps, le couple, tout !

Par la suite, disons à partir du  7ème mois, là vous devenez un chouia encombrante, on ne va pas se mentir. Certaines positions sont soudainement un peu galère, et il y a toujours cette peur irrationnelle du papa, qui se dit qu’il va venir chatouiller bébé avec son zizi.

Là, vous lui direz qu’à moins qu’il ait un sabre laser de 70 cm dans le slip, ça ne risque pas de faire grand-chose au fœtus, un bercement tout au plus, donc no panic ! S’il a envie, et si vous aussi, allez y gaiement !

LA DELIVRANCE

CONGRATS ! Bébé est né ! Les premiers jours à la maternité, vous essayez de vous remettre de tout ça, votre corps aussi.

En rentrant à la maison, c’est un joyeux bordel physique et psychologique, il va vous falloir du temps pour retrouver une vie normale. Enfin du temps, j’entends par là, quelques semaines, on ne parle pas de plusieurs millénaires hein, soyez rassurées ! En général, on met environ 2 mois avant de se remettre au sexe, pour certaines c’est plus rapide, pour d’autres beaucoup plus long. Quoi qu’il en soit, il faudra que votre homme soit patient, et qu’il vous laisse vous adaptez à votre nouvelle situation petit à petit. Au début ça peut être douloureux, ça peut ne pas donner envie, mais il faut toujours se dire qu’il y a une lumière au bout du tunnel, et que tout redeviendra comme avant… pour enchaîner sur un prochain bébé, pourquoi pas… ?

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.