Lettre ouverte à vous, chers Papas !

By Posted on 0 4 m read 32 views

Bon les mecs, va falloir vous sortir les doigts, pour parler poliment. Déjà cette semaine Sophie vous reprochait de ne jamais faire l’effort de capturer en photos nos moments de vies partagés avec nos enfants, résultat on a votre tronche sur tous nos albums de vacances mais alors nous NIET, ZERO, NADA. Du coup je me fends d’une petite lettre ouverte à vous, chers Papas de tous horizons pour vous dire une fois pour toute ce qui cloche dans votre comportement.

Avant toute chose, sachez qu’on vous aime, et que c’est pour votre bien.

1/ Arrêtez avec la phrase “mais tu m’as pas demandé!”

Ouais on vous a pas demandé car on avait la prétention de croire que vous devineriez seuls. On vous dit pas tout car on est pas votre mère. Et aussi parce qu’on estime que vous êtes suffisant intelligents pour anticiper un besoin vital, tel que vider le lave vaisselle en ENTIER quand on vous dit de sortir le biberon de bébé.

2/ Non, on ne se “repose” pas à la maison.

Et là ça concerne aussi les chefs et les collègues hommes. En congé mat on ne se repose pas. Quand on est maman au foyer on ne se repose pas. Le fait de passer la journée à la maison avec les enfants NE NOUS REPOSE PAS. Faudrait vous le tatouer sur le front à un moment donné!

3/ Nous ne sommes pas vos secrétaires.

Il va falloir vous rendre compte que nous ne sommes plus en 1745, que le temps des redingotes et des duels à l’aube est bien terminé, ainsi que les servantes et les bonniches personnelles. Tu dois te rappeler que tu as un rendez-vous chez le médecin ? Et bien tu te le notes quelque part mais ne compte pas sur moi pour te le rappeler, j’ai déjà suffisamment à faire crois moi !

4/ Nous ne sommes pas des Vierges Maries, tombées enceintes par l’œuvre du Saint Esprit.

Vous êtes à moitié responsable de cet état de parentalité. Et arrêtez de croire que c’est une fatalité, être parent c’est la plus belle chose qui vous soit arrivé (après nous avoir rencontré je veux dire). Donc ne rechignez plus quand il s’agit de changer une couche ou de donner un bain. Grandissez bon sang !!

5/ Non, le balai n’est pas maudit. L’aspirateur n’est pas empoisonné.

N’ayez crainte, tous ces objets du quotidien sont totalement inoffensifs. Vous pouvez les toucher voire les UTILISER sans crainte. Vous verrez que c’est même plutôt facile de passer un coup d’éponge après avec mis des miettes partout, ou de laver votre verre après vous en être servi. Car, désolée de vous décevoir mais le « poser dans l’évier » ne le fait pas se laver automatiquement. Les fées du ménage n’existent pas hélas !

6/ Visez ce fichu panier à linge !!

Les chaussettes qui traînent au pied du lit, ou pire ! à CÔTE du panier à linge, c’est plus possible !! Quel exemple vous donnez aux enfants ! Vous pouvez aussi faire tourner une machine, aucun risque de vous briser un os, promis juré.

7/ 37°C de fièvre, ce n’est pas de la fièvre.

Et si vous arrêtiez de prétendre l’agonie dès que le thermomètre dépasse 36°C ? Allongé sur le canapé, en gémissant, en se sentant « faible ou je sais pas mais je me sens pas bien » bouh bouh bouuuh ! Vous savez, nous on a quand même un bébé de la taille d’un énorme ballon de rugby qui nous passe entre les jambes lorsqu’on accouche, donc un peu de tenue bordel !!

8/ N’ayez pas l’air offusqué lorsqu’on vous demande de garder les enfants.

Et arrêtez de faire mine de vous étouffer quand on vous dit que c’est pour aller boire un verre avec des copines. Pourquoi auriez vous le droit de sortir et de voir vos potes comme bon vous semble et pas nous ? Comme je vous le disais en point 4, ces enfants sont à moitié les vôtres, donc assumez votre rôle, garder les enfants un soir ou deux, de temps en temps, histoire qu’on aille souffler ailleurs !

9/ Les mots doux et petites attentions sont les bienvenus.

Et pas juste la première année de relation. A croire qu’on a une date de péremption tatouée derrière la nuque ! Comment ça se passe ? Après cette date, vous savez plus faire ? vous n’en voyez plus l’utilité ? Vous jugez qu’on est acquises et donc qu’il n’y a plus d’efforts à faire ? Détrompez-vous mes amis, détrompez-vous…

10/ Prenez exemple sur les papas qui assurent.

Car croyez-moi, il y en a. Des papas qui savent comment gérer leur vie de couple, leur vie de papa et leur vie professionnelle. Des papas jongleurs du quotidien, des super-héros attentionnés, disponibles, prévoyants et responsables. A ceux-là, ne changez rien !! ne changez SURTOUT pas ! Vous êtes géniaux !

papa

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.