Terrible Two : et si c’était un Terrible Eternity ?

By Posted on 0 4 m read 18 views

Bon je vais pas y aller par quatre chemins, mon fils me soûle. Alors je vous avais déjà fait un article sur le terrible two, en vous expliquant un peu le principe. A l’époque je pensais être en plein dedans mais QUE NENNI !! c’était de la gnognotte comparée à ce que je vis en ce moment !!

En fait c’est bien simple, mon fils râle tout le temps. Il va systématiquement faire l’inverse de ce que je lui demande de faire, il va systématiquement discuter quand je lui dis quelque chose. Il se met à hurler, à taper des mains et des pieds, à crier des « caca boudin !!! » à longueur de journée, mon dieu qu’il me soûle !!!

Comment tout ça à démarrer ?

Et bien franchement je n’en sais rien. Je suis passé de « mon fils est plutôt obéissant, il fait des petites crises comme tout le monde mais si je lui explique les choses il comprend » à « OH PUTAIN empêchez moi de le balancer par la fenêtre !! ».

Alors bien sûr, je l’aime, c’est la chair de ma chair, le sang de mon sang, je ne lui ferai aucun mal, quoi qu’il puisse arriver, mais FRANCHEMENT il me pousse à bout.

Une affirmation de soi ?

Sand doute ! Avec le recul, je me rends compte qu’il rechigne à faire absolument tout, même les choses qu’il aime. Donc je me dis qu’il est dans cette phase de détachement. Il veut se dissocier de moi, affirmer son caractère, son indépendance. Alors soit, je veux bien, mais c’est quand même usant pour moi. Un simple « Adam, on va faire une sieste ? » peut dégénérer en 15 min de cris, de pleurs, de « je ne veux pas dodooooo » et honnêtement faut vraiment avoir les nerfs accrochés pour garder son calme.

Des solutions ?

Je n’en trouve pas. J’ai tenté de ne pas crier, mais c’est comme s’il ne m’entendait pas. J’ai tenté de hurler, là il m’entend, et il obéit à peu près, mais dans l’absolu je sais que ce n’est pas une solution durable. Et puis ce n’est pas une vie que de la passer à hurler non ?

J’ai tenté la punition. Là encore c’est plutôt efficace, mais il fait tellement de bêtises qu’il pourrait passer sa vie au coin…

Alors parfois, je l’ignore, je laisse passer l’orage, et quand il est calmé, je lui redis de faire ce quelque chose qui l’a fait rager. Et rebelote. Alors je tente de lui expliquer, mais il ne m’entend pas à travers ses cris.

Mon dieu qu’il m’épuise.

Et avec son papa ?

C’est bien simple, son père c’est son pote. Dans la famille, c’est moi qui représente l’autorité. Avec son papa qui lui passe absolument tout, c’est parfois compliqué de se faire entendre. Après je ne dis pas qu’il défait ce que je fais, par exemple quand j’interdis de faire quelque chose, il n’ira pas le lui autoriser derrière mon dos. Mais si Adam s’adresse à son père en premier, il sait qu’il aura une réponse favorable. Donc forcément il a beaucoup de mal à accepter le « non » de ma part.

Mon mari est fou de son fils, il n’arrive pas à garder son sérieux, il n’arrive pas à être ferme, ou alors c’est très rare. Et dans ces rares cas, Adam est complètement déboussolé de voir son papa faire les gros yeux. Et forcément, mon mari n’aime pas faire cet effet auprès d’Adam, donc les gros yeux deviennent des yeux doux instantanément.

Un équilibre à nous deux ?

Oui et non. J’ai l’impression d’être la méchante. Même si c’est pour son bien et qu’il a besoin de limites, parfois j’ai l’impression de passer mes journées à me battre avec lui. Le soir venant, ma tête pèse 3 tonnes, mes cervicales sont tendues d’avoir été tant crispée, et je suis d’une humeur de merde.

Mon mari me dit qu’il endossera ce rôle de « Bad Cop » quand Adam sera plus grand et qu’il faudra réellement le contrôler pour éviter les « grosses bêtises ». Il prendra le relais qu’il dit…

Pourtant moi je pense que tout se joue maintenant, que c’est dans ces premières années qu’on assoit une autorité, une confiance, une éducation. « C’est encore un petit enfant » me dit-il.

Oui et bien moi ce petit enfant me rend complètement barjo et j’ai l’impression d’être seule à hurler dans une pièce pleine de monde. Et que personne ne m’entend.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.