Anti-moustiques : comment protéger bébé ? Le classement !

By Posted on 1 5 m read 2.3K views

Avec l’été qui arrive, on pense aux barbecues, aux cocktails, à la plage et aux châteaux de sable. Sauf qu’on oublie l’ennemi public numéro 2, j’ai nommé le moustique. (L’ennemi public numéro 1 étant le soleil et ses rayon UV, mais ce point a déjà été abordé dans l’article sur les crèmes solaires). Alors on ajoute l’anti-moustiques a notre liste de préparation de vacances.

Si pour l’équilibre de notre écosystème les moustiques sont indispensables, ils n’en sont pas moins de vrais cauchemars pour nous et surtout nos enfants, particulièrement sensibles à leur piqûre.

De nombreuses solutions sont proposées sur le marché, mais grand nombre d’entre elles ne sont pas validées par le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP). On retrouve notamment les raquettes électriques, les bracelets anti-moustiques ou encore les appareils à ultrasons… Mais alors comment se protéger efficacement de ce fléau ?

Comment protéger bébé ?

Avant 30 mois, les répulsifs anti-moustiques sont à proscrire, à cause de leur procédé chimique, nocif à l’organisme de bébé. Bien qu’il existe sur le marché des anti-moustiques à faible concentration de DEET (produit chimique le plus couramment utilisé comme répulsif) il faut toutefois rester prudent. En effet, à taux très élevé, ces produits peuvent provoquer des convulsions chez les nourrissons.

Mais alors, avant 30 mois, quelles solutions restent-ils ?

La moustiquaire

Vieille comme le monde (ou presque), cette méthode est la plus efficace et la plus « safe » pour l’enfant. Il existe des moustiquaires à poser sur un transat ou sur une poussette pour protéger bébé lors de soirées en plein air. Sinon il est possible de poser une moustiquaire aux fenêtres, pour protéger toute la famille !

Le ventilateur

Un moustique n’a aucune résistance face au vent. L’idée est donc de créer un « bouclier » devant la fenêtre de bébé pour les empêcher de pénétrer dans la pièce.

Le diffuseur électrique

Alternative plutôt sûre aussi, si tant est que bébé ne vienne pas le saisir pour le mettre à la bouche.

Et après 30 mois ?

Toutes les solutions précédemment évoquées sont toujours valables, mais on peut venir ajouter une protection supplémentaire avec l’utilisation d’huiles essentielles ou d’un répulsif anti-moustique.

Pour les solutions à base d’huiles essentielles (géranium, citronnelle ou menthe poivrée), il faut là aussi éviter de les appliquer directement sur la peau, pour éviter tout risque de réactions ou d’allergies. La meilleure solution serait d’en placer sur le bord des fenêtres pour décourager les insectes d’entrer dans la maison ou d’en mettre quelques gouttes sur un morceau de tissu près du lit ou de l’enfant en veillant encore à ce qu’il ne puisse pas le manipuler. Leur efficacité est néanmoins limitée (moins d’une demi-heure).

 Les solutions anti-moustiques

Pour ce qui sont des répulsifs anti-moustiques, ceux destinés aux enfants ont une concentration en DEET adaptée. Cependant, il faut veiller à ce que bébé ne vienne pas l’ingérer. Il faut donc ne pas pulvériser le produit directement sur la peau de l’enfant mais plutôt sur des vêtements, tissus ou sur une moustiquaire. Une moustiquaire imprégnée permet « d’aseptiser » un environnement sans émanations toxiques, que l’enfant soit présent ou non.

Pour les ballades, si vous n’avez pas d’autre choix que d’appliquer le produit sur la peau, ne le faites PAS SUR LES MAINS, pour éviter que bébé ingère le produit. Lors d’une exposition au soleil, il faut appliquer la crème solaire puis ensuite l’anti-moustique.

Voici quelques anti-moustiques, classés selon leur composition, selon l’application INCIBeauty. Pour les notations, même principe que pour les gels lavants et les crèmes solaires, les ingrédients sont classés en 4 catégories : BIEN / SATISFAISANT / PAS TERRIBLE / A RISQUE.

PRANAROM

anti moustique
disponible ici

PranaBB – mélange pour diffuseur

PranaBB – Roller anti moustique – Lait corporel

Je n’ai pas le détail de leur compo mais ils sont composés à 100% d’huiles essentielles biologiques. De plus la gamme PranaBB est très bien notée sur l’application (entre 17 et 20)

PURE BEGINNINGS

anti moustique

Insect Repellent 100% Natural

Note : 20/20

Ingrédients : 6

BIEN  : 6

ARIES

anti moustique
disponible ici

Spray lotion anti-moustiques

Note : 17,9/20

Ingrédients : 8

BIEN : 6

SATISFAISANT : 2 (Benzoate de sodium, Sorbate de potassium)

PEDIAKID

anti moustique
disponible ici

Bouclier insect – Spray

Note : 16,4/20

Ingrédients : 18

BIEN : 13

SATISFAISANT : 5 (Alcool benzylique, cinnamomum camphora linalooliferum leaf oil, acide déhydroacetique, geraniol, hydroxide de sodium)

PURESSENTIEL

anti moustique
disponible ici

Anti-pique – Crème multi-apaisante

Note : 15,9/20

Ingrédients : 39

BIEN : 29

SATISFAISANT : 10 (Alcool, Benzoate de sodium, hydroxyde de sodium et 7 allergènes : citral, linalol, eugénol, citronellol, géraniol, limonène, isoeugénol)

NEOBULLE

anti moustique
disponible ici

Protect bébé Huile Apad’pik

Note : 11,1/20

Ingrédients : 12

BIEN : 6

SATISFAISANT : 6 (allergènes : citronellol, citral, coumarine, géraniol, Limonène, Linalol)

LADRÔME

anti moustique
disponible ici

Spray d’été à la citronnelle éloigne les insectes

Note : 11,1/20

Ingrédients : 13

BIEN : 6

SATISFAISANT : 7 (Alcool et 6 allergènes : Linalol, Limonène, Citronellol, Geraniol, Citral, Eugéniol)

MOUSTIDOSE

anti moustique

Soin calmant après piqûres

Note : 8,5/20

Ingrédients : 14

BIEN : 8

SATISFAISANT : 2 (dipropylene glycol, caprylyl glycol)

PAS TERRIBLE : 4 (PEG-8, Hydroxyethyl acrylate, Ammonium acryloyldimethyltaurate, polysorbate 60,

LOVEA

anti moustique

Spray anti-moustiques 8h

Note : 6,3/20

Ingrédients : 5

BIEN : 2

SATISFAISANT : 1 (alcool dénaturé)

PAS TERRIBLE : 2 (polysorbate 20, Copolymer)

MARIE-ROSE

Après-moustiques crème apaisante

Note : 6/20

Ingrédients : 21

BIEN : 8

SATISFAISANT : 9 (hydroxyde de sodium et 8 allergènes (Methylchoroisothiazolinone, parfum, Farnesol, limonene, citral, eugenol, hexyl cinnamal, linalol, )

PAS TERRIBLE : 3 (PEG-6 Stearate, Huile de paraffine, PEG-32 Stearate)

A RISQUE : 1 (Allergène : methylisothiazolinone)

GIFRER

anti moustique

Moustifluid – essence de citronnelle de Chine

Note : 5,4/20

Ingrédients : 12

BIEN : 2

SATISFAISANT : 8 (propylène glycol, alcool et 6 allergènes : géraniol, citronellol, limonène, citral, linalol, eugénol)

PAS TERRIBLE : 2 (PEG-40 hydrogenated castor oil, tetrasodium EDTA)

PICSOL

anti moustique

Anti-moustiques taons et guêpes famille 8h

Note : 3,7/20

Ingrédients : 8

BIEN : 2

SATISFAISANT : 1 (Alcool)

PAS TERRIBLE : 5 (PEG-8, PEG-32, Polysorbate 20, PVP/VA COPOLYMER, PPG-15 Stearyl Ether)

CINQ SUR CINQ

anti moustique

Tropic – Lotion anti-moustiques zones à risques

Note : 3,3/20

Ingrédients : 17

BIEN : 2

SATISFAISANT : 12 ( Alcool et 11 allergènes (hexyl cinnamal, limonene, linalool, citronnellol, Lilial, géraniol, Amyl cinnamal, citral, Alpha-isomethyl ionone, Benzoate de benzyle, parfum)

PAS TERRIBLE : 2 (PEG-7 Glyceryl cocoate, Benzyl salicylate)

A RISQUE : 1 (Ethylhexyl Methoxycinnamate : un perturbateur endocrinien)

 

Il en existe d’autres mais je n’ai pu trouver leur compo et donc leur note. Selon moi, il vaut mieux privilégier les solutions “non chimiques” pour le bien de bébé, et choisir le produits le moins nocif le cas échéant…

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Comment