Deuxième enfant, celui qui grandit tout seul…

By Posted on 1 3 m read 104 views

Je ne sais pas si vous faites le même constat que moi, mais j’ai l’impression de ne pas avoir vu Hana grandir. J’ai foncé tête baissée dans cette vie à mille à l’heure et lorsque je prend un peu de recul je me dis qu’elle a un an, alors qu’elle est née hier. On m’avait dit que le deuxième enfant grandissait tout seul, je ne me rendais pas compte d’à quel point c’était véridique.

A sa naissance déjà.

Je vous parlais de la vie tumultueuse que j’ai menée, quand Hana est arrivée. Le fait qu’Adam prenait une place folle. Déjà à ce moment là, je sentais que je passais à côté de quelque chose. Alors que j’ai pu pleinement profiter des premiers mois de mon fils. Des premières fois. Je n’ai qu’un souvenir flou des ceux de ma fille. C’est passé à la vitesse de l’éclair, mes pieds ne touchaient plus terre.

J’en ai voulu à Adam.

Il me privait de ces instants, alors qu’il m’avait eu pour lui tout seul pendant plus de 2 ans. Egoïstement, je le tenais pour responsable. Alors que le pauvre n’y était pour rien.

En fait, je ne prenais Hana dans mes bras que par nécessité. Pour la nourrir, la baigner, la changer… Pas de temps morts, d’instants câlins. Tout était millimétré, calculé. Pas ou peu de spontanéité.

Elle s’est éveillée seule.

Quand je dis « éveillée » je parle de cet éveil que j’ai tellement accompagné avec  Adam. Je passais des heures à développer ses sens. Jeux d’encastrement, jeux sensoriels, les livres, les couleurs, les contrastes, les formes, les chiffres… Si bien que mon petit homme savait compter jusqu’à 10 alors qu’il n’avait qu’un an et demi. Il connaissait toutes les couleurs du monde. Même le gris et le violet. Même l’orange. Il connaissait les formes sur le bout des doigts. J’ai pris le temps.

Un temps que je n’ai plus.

Je me suis rendu compte de ça, lorsque pour l’anniversaire d’Hana, ma belle- sœur lui a offert un jeu d’encastrement. Elle le lui a directement donné   dans ses mains, et s’est assise avec elle pour jouer.

Le choc.

Le fait de voir ma petite poupée concentrée sur le jeu, m’a fait prendre conscience de ce que je ratais. Mon cœur s’est serré, j’avais l’impression d’être une mauvaise mère.

Ma fille grandit toute seule.

Alors je vais essayer de prendre des moments pour elle. Juste elle et moi. Même pour un câlin, pour un petit jeu. Pour lui apprendre où est son nez, ses yeux ou ses oreilles. Lui apporter un petit plus. Et pas seulement subvenir à ses besoins vitaux.

Adam est moins jaloux, il me laisse plus libre dans mon rôle de maman pour Hana, alors je vais me faufiler dans cette brèche.

Accompagner ma petite fille, même si elle se débrouille déjà comme une chef.

deuxieme enfant

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Comment
  • Lucile
    juillet 13, 2018

    C’est exactement ça… et même si le problème reste le même, au moins je ne me sens plus seule. Et puis là elle a 7 mois, et mon grand rentre bientôt à l’école, alors ça me laisse un peu d’espoir et d’optimisme pour que cela s’arrange à la fin de sa première année. Merci.