J’adore l’été, c’est ma saison préférée ! Mais…

By Posted on 1 4 m read 47 views

Mais il y a des aspects vraiment merdique à cette période. C’est sur que de toutes les saisons, c’est radical, j’adore l’été. Je suis née un 28 Juillet donc je suis un peu obligée d’aimer le soleil. C’est écrit dans mes gênes ! Mais bon, l’été ce n’est pas que la mer, les cocktails en terrasse, les jupettes à volants et une belle peau bronzée ! Non, non, l’été c’est aussi…

La canicule

Alors là, c’est un peu le traquenard de base. T’es contente que le soleil soit là, surtout s’il a mis du temps à arriver. Mais subitement, il se met à trop briller, trop chauffer, et les températures avoisinent les 50 degrés dans ta culotte. EUUUUUH c’est quoi le délire là ??? On peut pas avoir un petit 25°C avec une petite brise légère estivale ??? T’es obligé de nous donner un avant goût de l’enfer ou c’est comment ?

La transpiration

Bon on peut contrebalancer le bazar avec les douches. Mais n’empêche que c’est un peu la merde de suer de la moustache quand t’as pas de moustache tu vois. Et cette sensation HORRIBLE quand tu portes un short et que tu t’assoies sur un fauteuil en cuir et que lorsque tu te relève, ta peau des cuisses restent collée au siège comme un bout de fromage fondu !!! Ou alors quand t’as tellement chaud que t’as des frissons de froid ? Ca t’arrive jamais ? Comme si ton cerveau rencontrait un bug de système. Genre fusible grillé.

Les odeurs dans la rue

Et là je te parle de cette odeur de poubelles oubliées au soleil qui PUENT LA MORT quand tu passes à côté. Tu connais ? La chaleur les fait pourrir 10 fois plus vite et tu te retrouve asphyxiée à 50m de ladite poubelle. Et ça marche avec les restes des étals de marché, ou quand quelqu’un vient de faire pipi dans la rue en plein cagnard et que tu passes à côté de l’endroit 10 minutes après. INFECT.

Les odeurs dans les transports en commun

Je te parle de ces gens qui puent des aisselles. Désolée hein, mais il y en a certains,  c’est abusé. Et le pire c’est qu’ils se permettent de LEVER le bras pour se tenir à la barre !! Mais épargne nous cette effluve putain ! A croire tout le monde le sent sauf eux même ! Et en général c’est toujours dans une rame de métro non climatisée que tu te retrouve la tête collée à un dessous de bras qui pue. Chienne de vie.

L’impudeur

Pardon d’avance mais je vais juger. Je suis désolée mais je suis obligée de juger ces personnes qui confondent été avec film porno. Et qui sortent en culotte sous prétexte que oulala il fécho. Ou qui sont allongés dans un parc à moitié à poil pour prendre le soleil et qui finissent par se rouler des galoches jusqu’aux amygdales parce que l’été ça booste ta libido. Comment j’explique ça à mon fils moi? “Je ne sais pas pourquoi elle a oublié son pantalon la dame chéri ! Et je ne sais pas ce qu’ils font ces deux là ! Ils se font des câlins écoute !”

La flemme

Tout le monde est 2 de tension en été. Le moindre effort devient surhumain. Rapport à la canicule du coup. Mais en général si ce que tu dois faire est plus compliqué que “se poser boire un verre en terrasse”, en général la flemme te paralyse. Alors quand mon fils me dit “viens maman ! Moi je prend ma trottinette et toi tu mets tes baskets et on va courir !” autant vous dire que je rigooooole, mais je RIGOOOOLE. Il est plus probable que je me fasse bouffer par un requin, là sur mon canapé, plutôt que j’aille courir avec toi chéri.

Les coups de soleil

Quand tu te prend un coup de soleil à la plage, là ma biche tu l’as bien cherché. Fallait te tartiner de crème. Mais quand tu déjeunes dehors avec une copine et que le soleil tape sur tes épaules. Et que toi t’es déjà a ton 5ème verre de rosé donc ton épaule est assez insensible. Mais que le soir, quand t’enlève ton débardeur, la couleur rouge écrevisse de tes pauvres épaules t’éblouis dans le miroir… Tu sais que tu vas morfler. OOOH OUI tu le sais. Elle est où ta Biafine hein? elle est où ?

A lire aussi : le classement des crèmes solaires en fonction de leur composition

Ces saloperies de moustiques

Alors là, je me retiens de dire des grossièretés mais PUTAIN DE BORDEL DE MERDE ils me font chier ces moustiques de merde !!! Franchement c’est le mal du siècle, une sacrée tannée !! Et quand tu les entends siffler dans ton oreille et que tu passes ta vie à te baffer la tempe dans l’espoir de l’exterminer en vain!! Ca me fout en rogne rien que d’en parler tiens !

A lire aussi : comment protéger bébé des moustiques

Enfin bon, voilà, à part ces 8 petits points, j’adore l’été et j’aimerais que cette saison dure toute l’année ! 

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Comment
  • Mellylovy
    juillet 19, 2018

    Ah ah! Et ben moi j’aime pas l’été et pourtant je suis aussi née en juillet. Je rajouterais à ta liste, les mouches ! Qui piquent en plus quand l’orage approche et les orages justement. Je déteste ça. Les guêpes qui ne te laisse pas manger tranquille sur ta terrasse. La condensation sur les bouteilles bien fraîches et qui ruine ta table basse… je suis sure que j’en ai encore tout plein mais c’est déjà pas mal 😂