Voyage en voiture avec les enfants : on évite les galères !

By Posted on 0 3 m read 14 views

Après vous avoir donner quelques astuces pour voyager en avion avec bébé, parlons maintenant voiture ! Du plus loin que je me souviennes, j’ai toujours été malade lors d’un voyage en voiture. Mes parents commençaient systématiquement leur séjour par nettoyer la voiture de mon vomi d’enfant. Et le karma s’est retourné contre moi car Adam est également malade en voiture.

Dès qu’on arrive à destination, on commence par passer la voiture au karcher. Le mal des transports est une sacrée plaie pour les parents, parmi tant d’autres galères quand il s’agit de voyage en voiture avec les enfants. Plus le trajet est long et plus tu sais que tu vas douiller. Les enfants ayant une patience assez limitée, t’as intérêt à être préparée !

Règle numéro 1 : Être bien installés

Les sièges autos doivent être choisis avec soin, bien attachés et confortables pour les enfants. C’est PRIMORDIAL. Pour voyager sereinement et en toute sécurité, l’équipement doit être adapté au véhicule et à l’âge de vos enfants. Ensuite, les bagages ne doivent pas encombrer l’habitacle. Il est donc judicieux de les préparer à l’avance, en essayant de limiter au maximum le nombres de sacs et valises. Puis de charger la voiture quelques heures avant le départ, en faisant preuve d’autant d’habilité qu’en jouant au Tetris 😀

Règle numéro 2 : Être organisés

Prévoir un sac contenant tout le nécessaire de bébé (change, couches, lingettes, doudou, tétine, biberon, repas, jouets, etc.) et un sac également pour les plus grands (goûter, boisson, jeux, mouchoirs,…). Et on oublie pas de les garder près de soi ! Ca serait dommage de les avoir mis au fond du coffre et de les recouvrir de 4 valises ! Tout doit être à porter de main pour que le voyage se passe bien.

Règle numéro 3 : Prévoir le mal des transports

Et pour ça, on prévoit des sacs plastiques ou une petite bassine, forcément. Des mouchoirs et lingettes, du change et un flacon de Febrèze pour que l’air reste respirable malgré l’incident de vomi. Il existe des cachets anti-nausées qui sont vendus en pharmacie et se prennent une demi heure avant un trajet, permettant ainsi d’éviter la catastrophe. Des bracelets sont aussi efficaces selon certaines d’entre vous. Ils font un point de pression sur le poignet, le massant et évitant ainsi les nausées. Je n’ai jamais essayé mais beaucoup l’ont testé et adopté !

Règle numéro 4 : Trouver des distractions

Un voyage en voiture c’est souvent long. Et chiant. Même pour un adulte alors imaginez pour un enfant ! Alors prévoyez de quoi les occuper pour que le temps passe plus vite. Pour les bébés c’est souvent facile : un jouet à mâchouiller, une tétine, et le bercement de la voiture les endort facilement. Pour les plus grands, la chose se complique. Chanter des chansons, compter les voitures, réciter l’alphabet, écouter de la musique, etc. Tout est bon pour passer le temps !

Règle numéro 5 : Faire des pauses

Toutes les 2 heures dans l’idéal. Sauf envie de pipi pressante. Mais pour le conducteur déjà, il faut qu’il prenne l’air pour être optimal au volant. Les enfants ont aussi besoin de s’aérer et de se dégourdir les jambes. Profiter de la pause déjeuner pour vous arrêter quelque part et manger en plein air ! Rien de mieux pour finir le trajet dans de bonnes conditions!

Règle numéro 6 : Bien choisir ses horaires

Les voyages en voiture, quand ils sont fait de nuit, sont les plus simples. Les enfants dorment, les routes sont moins bondées, et il fait plus frais. Attention toutefois à être bien reposés et frais avant de prendre le volant, notamment le conducteur. Mais si vous avez la possibilité de voyager de nuit, c’est l’idéal avec les enfants !

Voilà pour les grandes lignes ! Roulez prudemment, soyez attentifs et profitez bien ! 

 

 

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.