Rituel du coucher : comment aider bébé à faire ses nuits

By Posted on 0 4 m read 14 views

C’est un secret pour personne, le sommeil des parents en prend un sacré coup à l’arrivée de bébé. Les premiers jours, voire semaines, il y a très très peu de chances qu’il fasse de belles nuits complètes. Son poids est encore trop faible pour tenir 10h d’affilées sans se nourrir. Mais il est toujours possible de faire du dodo un moment douceur, en instaurant un rituel du coucher. Ca lui permettra ainsi de faire ses nuits plus rapidement, quand il sera prêt.

Petite précision notamment, même si le rituel du coucher permet d’optimiser la phase d’endormissement, ce n’est pas une recette miracle. Certains enfants ont de petits désagréments de santé tels que les RGO, qui l’empêchent de dormir sereinement. Mais quoi qu’il en soit, ce rituel permet de créer et lien fort entre bébé et ses parents.

Le bain

Certains parents privilégient le bain le matin, et c’est aussi une douce manière de se réveiller. Mais pour les mamans qui retourneront travailler après le congé maternité, le bain du matin ne sera pas facile à maintenir. Et surtout, donner un bain le soir, permet d’instaurer progressivement le rituel du coucher qui favorisera l’endormissement. Il faut savoir que le bain est un des meilleurs moyens de détendre bébé. Cela l’apaise et permet de créer un vrai lien avec sa maman ou son papa. Pour une expérience optimale, la température de la pièce doit être entre 22 et 25°C. Et la température de l’eau, entre 35 et 37°C. Inutile de remplir la baignoire de bébé à ras bord, une dizaine de centimètre suffisent. Et bien entendu, ne le laisser jamais sans surveillance pour éviter tout risque de noyade. Quelques minutes de calme et de douceur pour amorcer la phase de sommeil…

Le massage

Après avoir baigner bébé, on continue de le détendre en le massant avant de l’habiller. Sur la table à langer, ou sur le lit, faites chauffer quelques gouttes d’huile d’amande douce dans le creux de votre main puis commencez par masser les extrémités de son corps. Ses mains, ses pieds, ses bras, ses jambes, son petit ventre. Tout en douceur, on est pas chez l’ostéopathe ! Il devrait être de bonne humeur à ce stade du rituel !

La tétée

Qu’il soit allaité au sein ou au biberon, la tétée du soir est importante pour aider bébé à bien dormir. Evitez de le nourrir dans une pièce trop éclairée ou avec trop de bruit. L’idéal est d’installer un fauteuil dans sa chambre et d’allumer une petite veilleuse. Vous pouvez alors lui fredonner une berceuse ou utiliser un mobile qui s’en chargera pour vous. A ce stade, vous même êtes déjà prêt à vous endormir 😀

L’histoire

Même quand bébé ne comprend pas encore, ou ne parle pas, lui lire une histoire peut tout de même être pertinent dans un rituel de coucher. Il sera attentif à votre voix et identifiera ce moment comme celui où il faut dormir. Et vous pourrez le faire pendant très longtemps (enfin quand il aura 18 ans il ne voudra probablement entendre les aventures de Petit Ours Brun cela dit…). Mais l’histoire du soir est un des piliers du rituel du coucher et marque concrètement le début du dodo.

Le bisou-câlin

Avant de quitter sa chambre, pensez au bisou ou au câlin qui scellera ce rituel et marquera le début de VOTRE soirée. De toute façon si vous l’oubliez, votre enfant ne manquera pas de vous le rappeler en le réclamant à peine le dos tourné !

Cependant…

…Il se peut que bébé ne s’endorme pas tout de suite, qu’il pleure et vous réclame mais, même si vous pouvez retourner le voir pour le rassurer, il est préférable de ne plus le sortir de son lit ou du moins de sa chambre. Toutes les 5 minutes, puis 10, puis 15… vous allez le voir, lui expliquant qu’il est l’heure de dormir et que papa et maman sont à côté. Ne cédez pas à ses pleurs (à part douleur évidemment). Mais quand on prend le recul on se rend compte que bébé est propre, apaisé et détendu, il n’a pas faim ni soif et n’a pas mal. Il y a donc aucune raison physiologique pour qu’il pleure. Il voudrait s’endormir dans vos bras, ce qu’on peut comprendre. Mais c’est à vous de faire ce choix : voulez vous qu’il apprenne a s’endormir seul dans son lit ou préférez vous l’endormir, quitte à ce que ça vous prenne des heures.

Pour mes enfants, ce rituel a fonctionné. Adam a fait ses nuits à 5 semaines et Hana à 6 semaines. Ils dorment dans la même chambre et je les couche en même temps, sans heurts. Ils s’endorment seuls, à leur rythme, et apprécient d’être ensemble. Si toutefois Hana se réveille la nuit, cela ne réveille pas Adam. Alors que n’importe quel autre bruit le fait se réveiller dans la minute ! Son cerveau filtre les bruits et lui permet de ne pas réagir aux pleurs de sa sœur.

Vous avez un rituel aussi ? Expliquez nous !

 

 

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.