Les choses banales qui deviennent chiantes quand tu les fais avec des enfants

By Posted on 2 3 m read 62 views

La vie n’est qu’une succession d’activités et de to-do-list. Les choses banales du quotidien, qui ponctuent tes journées, constituent une routine. Oui mais voilà, parfois, ces choses banales deviennent chiantes au possible dès qu’il y a un enfant dans les parages ! La preuve !

Faire les courses

Activité typique de tout à chacun, parfois ingrate mais hautement indispensable. Dans l’absolu ça ne procure pas d’émotions particulières. Sauf quand t’es avec un enfant. Là les émotions sont assez diverses : frustration, colère, fatigue, emmerdement maximum. Bref, que du bonheur.

Faire le ménage

Là aussi, rien de fou dans cette activité, c’est de l’absolu nécessité pour ne pas vivre dans un taudis. Mais quand t’as les mômes dans les pattes !! mon dieu quel horreur! C’est comme passer l’aspirateur et être suivie par un enfant qui mange une biscotte tu vois. Ou bien comme plier le linge et voir ta fille tout déplier et mettre en boule au pied de l’armoire. Efficacité zéro.

Passer un coup de fil

Ce qui peut être un moment de plaisir peut vite devenir un cauchemar dès que tu as ton fils avec toi. Il ne prend pas en compte le fait que tu sois occupée, entrain de parler. Non, lui il veut tout, tout de suite. Et te le fait comprendre à coup de “maman-maman-maman” hurlés dans ton oreille. Essaie de tenir une conversation dans ces conditions.

Faire des valises

C’est déjà assez compliqué à faire sans rien oublier, mais si en plus t’as des mioches qui viennent te déconcentrer, on est mal barré !! Ils ont le chic pour tout sortir de la-dite valise en accompgnant chaque objet par le fameux “maman c’est quoi ça ? et c’est à qui ça ? je peux essayer maman ???” Mon Dieu donnez moi la force.

Déménager

Même combat lorsque tu dois préparer un déménagement. Faire des cartons avec des enfants c’est juste mission impossible. Surtout quand il s’agit d’emballer leurs jouets, ou leurs livres. On peut facilement frôler l’incident diplomatique force 9 avec ces conneries !

Faire à manger

Dès que je mets un pied dans la cuisine, j’ai une mini poulette qui me suis comme mon ombre et qui se met à ouvrir tous les placards, tous les tiroirs, et qui se retrouve vite en train de nager parmi les Tupperware. Tu te retrouves à devoir touiller ta sauce d’une main, tout en empêchant le tiroir de s’ouvrir d’un pied. Genre équilibriste. J’ai bien essayé les bloques-portes mais madame a réussi à les ouvrir. J’ai donné naissance à une petite Hulkette je crois bien.

Lire un livre

Le genre d’activité qui est censée te détendre mais qui devient hautement stressante dès que tes enfants sont là. Tu te retrouves à relire 15 fois la même ligne parce que tu as été interrompue autant de fois par ton fils qui a faim, soif, qui s’ennuie, qui te demande de réparer son jouet…. Bref pose ce livre tu te fais tu mal.

Prendre un bain

Déjà je trouve ça courageux d’avoir tenté l’expérience du bain avec des enfants dans la place. Ca se sentait à 10000km que c’était mission impossible. Les enfants sentent quand tu commences à te détendre et c’est le signal pour venir te faire chier. Tu n’as pas le droit d’être détendue, ils ne peuvent pas l’accepter, et feront tout pour gâcher chaque instant de détente. Te voilà prévenue.

Faire un trajet en voiture

Ici, l’idée c’est d’aller d’un point A à un point B, rapidement si possible. Mais avec des enfants, tu t’arrêtes au point C parce que “pipi”. Puis au point D parce “j’ai fais tomber ma tétine”. Ensuite au point E parce “j’ai envie de vomir”. Et enfin au point F parce que “Il m’a volé mon jouet MAMAAAAAAN !!”. Je compatis, crois moi.

Manger au restaurant

Rien que de l’écrire j’en ai des sueurs froides. Se faire un resto en amoureux : bonheur absolu. Se faire un resto avec des enfants (en bas âge) : horreur absolue. Les enfants ne savent pas se tenir. Ne savent pas manger proprement, et hurlent pour un oui ou pour un non. C’est juste un moment de stress et de dur labeur. Vous ne vous souviendrez même pas de ce que vous avez mangé. Black out total.

Je m’arrête là mais je pourrais continuer loooongtemps, croyez moi ! 

 

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Comments
  • Fred
    juillet 28, 2018

    C’est tellement ça ! Bravo et bronzer sur la plage avec des enfants ? Et dormir sur la plage ? Euh bah non ce n’est plus possible non plus !!!
    Article très sympa du vécu n’est ce pas !

  • Emilie
    juillet 30, 2018

    Extra ! Je me suis reconnue dans tous tes propos. Mes minis ont 4,5 et 2,5 😱