Les mots qui n’ont plus le même sens depuis que tu es parent

By Posted on 0 3 m read 17 views

Devenir parent c’est passer du côté obscur de la force. Rien que ça. Il y a un “avant” et un “après”, comme lorsqu’on intègre une secte. Sauf que le gourou porte une couche et que le point commun à tous les adeptes ce sont les cernes de 10 mètres de long. Beaucoup de choses changent dans notre vie, les mots ont changé de sens. Explications.

Grasse matinée

Ce terme désigne en général le fait de lézarder au lit, le dimanche matin par exemple, jusqu’à l’heure du déjeuner. On dort, enroulé dans nos draps, le cerveau en veille, l’esprit reposé. Le réveil ne sonne pas, on émerge en général vers 13h.

Maintenant, une grasse matinée c’est maximum 8h. Et encore, les jours de chance ! Et lorsqu’on a droit à une nuit complète sans réveil intempestif, on se contentera d’un réveil à 7h. On ne peut pas tout avoir dans la vie hein..

Voir des ami(e)s

Socialiser, sortir boire un verre avec des copines, profiter d’un afterwork le vendredi soir, danser en boite de nuit le samedi soir… Le concept de “voir ses ami(e)s” peut se décliner sous plusieurs formes.

Maintenant, on ne voit que les ami(e)s-parents, les autres ont décidé que vous êtes devenu chiant. On se voit de plus en plus à l’heure du goûter, dans un lieu kids friendly où les enfants pourront jouer pendant que l’on discute entre nous. Les fois où on se verra le soir seront comptées, moins spontanées, avec un grand besoin d’organisation. Les boites de nuits sont de l’histoire ancienne.

Câlin en amoureux

Naturellement, quand le moment s’y prête. A tout heure du jour ou de la nuit, quand l’envie nous prend, on trouve toujours le moyen de passer un sexy time avec l’amoureux ou l’amoureuse. La spontanéité rend la chose belle et excitante.

Maintenant, le critère numéro un c’est d’éloigner les enfants. Et si ce n’est pas possible, ton sexy time est compromis. Ces créatures réduisent le champs des possibles et le câlin en amoureux se fait la nuit, quand tout le monde dort et quand vous n’êtes pas trop claqués de votre journée. Great !

Manger au resto

Dîner aux chandelles, repas 3 étoiles, cadre idyllique… Les options sont nombreuses ! Vous prenez le temps d’éplucher la carte, à la recherche du plat parfait qui raviva vos papilles. Sans oublier la bouteille de vin pour accompagner vos mets de qualités.

Maintenant les restos c’est grosso modo du Flunch. Quand tu tente un resto gastro avec les enfants, tu le regrette avant même d’avoir posé ton cul sur la chaise. Tu ne te souviens pas de ce que tu as mangé, tu as juste envie d’en finir de régler l’addition et de rentrer chez toi. La prochaine fois fais les garder par une baby-sitter.

Partir en vacances

On écume les sites de voyages, en cochant les cases “évasion lointaine” et “hôtel 5 étoiles”. Les vacances sont synonymes de repos et vous comptez bien en profiter.

Maintenant, vous ne partez jamais très loin, où alors si les enfants sont suffisamment grands pour vous suivre. Vous sélectionnez l’hôtel qui leur correspond, tant pis si ce n’est pas le 5 étoiles de votre jeunesse. Et s’il y a une piscine avec un toboggan géant c’est l’idéal.

Faire quelques courses

Avec ta liste dans la main, tes sacs vides dans le caddie, tu es parée pour remplir ta mission qui dans l’absolu ne t’enchante guère. Ou du moins qui ne te procure pas d’émotions particulières.

Maintenant c’est à double tranchant : soit t’es désespéré(e) car tes enfants t’accompagnent et tu sais que tu vas souffrir. Soit t’es enchanté(e) car tes enfants ne sont pas avec toi, et tu vas pouvoir souffler 30 minutes.

Aimer quelqu’un

Tu aimes tes parents, ta famille, tes amis, ton conjoint. Tu aimes du fond de ton cœur.

Maintenant, tu as découvert une autre dimension à l’amour. On a appuyé sur un petit bouton dans ton cœur. Un bouton qui a déclenché un tsunami de sentiments, dont tu ignorais l’existence avant de voir ces petits êtres. Un amour indescriptible.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.