Sac à main de maman : les 10 choses improbables qu’on y trouve !

By Posted on 0 3 m read 12 views

La femme passe un cap certain lorsqu’elle devient maman. Sa vie est chamboulée, ses habitudes volent en éclats pour se reconstruire autour de son enfant. Elle s’organise pour s’occuper au mieux de bébé et trimballe sans arrêt un paquet de choses, parfois inutiles, parfois essentielles, pour le bien-être du petit chou. Il y a un objet en particulier qui s’est vu transformé, c’est le sac à main.

A la base, il se doit de transporter le strict nécessaire pour la journée. Ses papiers d’identités, ses clés, son téléphone, un rouge à lèvres à la rigueur… Mais voilà, en devenant maman, le sac à main s’est vu se remplir de multitudes d’autres choses, improbables pour la plupart.

Des mouchoirs / Lingettes

Alors, pour celui là, rien d’improbable mais alors complètement INDISPENSABLE. Vous n’êtes pas sans savoir que les enfants ont la morve facile. La larme facile aussi. Et que bon, avoir de quoi éponger tout ça est hyper important. Pour le bien de leurs manches et de nos écharpes, si vous voyez ce que je veux dire.

Du gel antibactérien

Nos petites têtes blondes (ou brunes)(ou rousses)(bref!), ont cette fâcheuse tendance à laisser trainer leur mains partout, même là où on ne s’y attend pas. Comme la fois où mon fils a caresser un pigeon mort. Oui pardon je vais vomir je reviens. Mais c’est la vérité. Donc forcément, j’étais bien contente d’avoir de quoi décaper tout ça le moment venu.

De l’arnica

En crème ou en gélule, c’est un peu la solution miracle aux petits bobos du quotidien. Personnellement j’ai toujours un petit tube bleu dans mon sac, pour faire croquer mon fils en cas de cascade sans effets spéciaux.

Des pansements

Oui, tout à fait, à ce stade, notre sac à main n’est ni plus ni moins qu’une pharmacie ambulante. Mais les pansements sont quand même vachement pratique en cas de genoux égratignés ou de coudes accidentés.

Une tétine

La tétine “au cas où”. En général il y en a dans la voiture, dans le sac à main donc, et partout dans la chambre des enfants. Des fois qu’on ai droit à une crise existencielle que seule la tétine peut régler, nous voilà parée pour affronter la tempête.

Une petite voiture

Ou une chaussure de poupée. Ou un lego. Bref, vous retrouvez toujours un jouet là dedans. Un truc que votre enfant aura glissé subtilement dans votre sac après avoir vidé la totalité de son contenu sur le tapis du salon. Et il y aura des stylos sans bouchons, et des bouchons sans stylos.

Un bout de biscuit mâchouillé

Ca aussi c’est cadeau. Bébé n’en voulait plus alors il vous la mis dans votre sac. Pour le peu que ce soit chocolaté et vous vous retrouvez avec du marron sale sur votre chéquier.

Des emballages vides

Oui parce que vous êtes officiellement leur porteuse de goûter. Et donc forcément, quand il n’y a pas de poubelles aux alentours, c’est votre sac la poubelle. Triste vie pour votre joli Lancel hein…

Un déo

Oui parce que la vie de maman n’est pas de tout repos. Surtout quand il faut porter les courses, la poussette et la petite dernière. Et qu’il faut monter 2 étages parce que l’ascenseur est en panne. Pour le bien olfactif de votre entourage, le déo c’est obligatoire.

Des documents, plein de documents. Pliés en 4.

Oui car être maman c’est cumuler les papiers de l’école, les ordonnances, les tickets de caisse, les fiches d’inscriptions, etc, etc, ET CAETERA. Une catastrophe écologique. Tous ces papiers, tu dois les trier, jeter ceux qui ne servent à rien, ranger ceux qui sont importants… Mais t’as autre chose à faire et ils s’accumulent dans ton sac, se tâchent de chocolat (cf point 8.) et se froissent inexorablement, se transformant en papyrus abîmé.

 

Allez, un petit conseil, ajoute un petit remontant dans ton sac, pour les jours difficiles !

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.