Un ange avec les autres, un diable avec moi… pourquoi ?

By Posted on 0 3 m read 17 views

Bon aujourd’hui, petit coup de gueule. Parce que j’en ai marre d’entendre des réflexions du style « Je ne comprends pas pourquoi il se comporte comme ça avec toi ! Avec moi c’est un ange ! » de la part de mon entourage, dès qu’ils voient Adam se comporter de manière odieuse avec moi.

Ce qui m’insupporte au fond, c’est le sous-entendu. Car ce que ces personnes veulent dire, c’est qu’elles, contrairement à moi, savent élever des enfants. Et que si Adam est difficile avec moi, c’est parce que je n’ai pas su l’élever, m’en occuper.

Ok alors mettons les choses au clair.

Si mon enfant est infernal quand je suis là, c’est parce que je suis sa SÉCURITÉ. Le centre de son monde. Je suis son « endroit », où il peut venir sans crainte, avec tous ses problèmes. Car après tout, si maman ne peut pas régler les problèmes, qui d’autre le pourra ?

Je suis en quelque sorte, son exutoire, sa soupape, quand il a besoin d’extérioriser un trop plein d’émotions. Négatives pour la plupart.

Quand un enfant se retient, se contrôle toute la journée, face à des inconnus, face à des situations parfois compliquées pour lui, à la seconde où il voit sa maman, il sait qu’il pourra enfin lâcher prise.

A l’école, entouré d’enfants, avec une maîtresse qu’il ne connait pas, ou peu, à qui il doit obéir. Chez la nounou, qu’il voit quelques heures par semaine. Chez papi et mamie, où il passe une partie des vacances… Il se sent bien, mais se contrôle. Il n’est pas entièrement en confiance, car sa confiance, il ne la donne qu’à maman et papa.

Un enfant est calibré comme ça. Il n’accorde sa totale confiance qu’à ses parents. Alors quand il n’arrive plus à gérer ses émotions, il explose dès qu’il se sent suffisamment en sécurité pour le faire.

C’est-à-dire, avec maman.

Parfois, l’amour d’une mère se ressent dans sa capacité à laisser son enfant se comporter à l’envers. Parce qu’il est probablement en train de traverser une période d’extrême intensité qu’il n’arrive pas à gérer autrement qu’avec des cris. Et il ne le fait qu’avec vous. Alors prenez le recul et absorbez cette négativité pour en tirer quelque chose de positif. Montrez-lui que vous l’aimez quoi qu’il arrive. Et que vous continuerez à être sa bouée de sauvetage, dans cet océan d’inconnu.

Mettez les limites là où elles doivent être, éduquez-le de la manière que vous voulez, mais n’écoutez pas ceux qui vous jugent. Car c’est parce qu’il est “un ange” avec eux, qu’il a besoin d’être “un petit diable” avec vous. Parce que c’est vous qu’il aime assez fort pour se laisser aller en toute sécurité. Ce n’est qu’avec vous qu’il est entier, avec ses bons et ses mauvais moments.

Après tout, vootre enfant est entrain d’apprendre le monde…

Et vous êtes son phare en pleine tempête.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.