10 raisons de ne pas faire “le petit 3ème”.

By Posted on 1 3 m read 71 views

Bon, forcément, celles qui ont 3 enfants et plus sont déjà tombées dans le piège, mais si je peux encore sauver celles qui hésitent à sauter le pas, voici 10 raisons valables de ne pas le faire !

Les chiffres impairs, c’est jamais facile

Vous trouvez pas qu’ils sont agressifs les chiffres impairs ? le 7 a l’air douteux, alors que le 2 a l’air tout doux. Le 5, mon dieu une vraie teigne ! Alors que le 8, hum on en mangerait ! Bref, le chiffre 3 n’inspire pas confiance. Il y en aura forcément un mis à l’écart, créant de gros problèmes psychologique qui vous coûteront un paquet d’argent en psychanalyse.

Votre santé mentale n’en a pas besoin

Vous avez élevé 2 enfants, dans les cris et la douleur, dans les doutes et la souffrance. Vous voilà (presque) sortie d’affaire et vous voudriez remettre ça ?! Mais malheureuse, 3 c’est 1 de trop ! Surtout s’ils ont plus de 4 ans d’écart. Vous vous sentez prête à replonger dans les cacas jaunes et les vomis nocturnes ? Non bah voilà.

Votre utérus n’en peut plus

Votre minou non plus. Et vos seins aussi tant qu’à faire. Sans parler de votre ventre que vous avez réussi à rendre plus ou moins présentable en bikini. On ne sort pas indemne d’une 3ème grossesse. Si on a réussi à échapper aux vergetures pendant nos 2 premières grossesses, ne vous attendez pas à être en veine pour la 3ème aussi. Pourquoi pas gagner à l’Euromillions pendant que vous y êtes !

Il faudra déménager

Enfin disons qu’avec 3 enfants vous faites partie de la catégorie “famille nombreuse” et donc il vous faut le logement adéquat. Un château de Versailles MINIMUM. Des intendances, une multitude de salles de bains, 3 hectares de terrain minimum et une nanny pour chacun d’entres eux. Un sacré bordel.

Vous devrez acheter un Scénic

Ou pire, une Fiat Multipla. Vous devrez passer du côté obscur de la force. Car, investir dans une familiale c’est ni plus ni moins que de diviser son sex-appeal par 12. Vous pourriez la conduire en Crocs que cela ne m’étonnerait pas. Ressaisissez vous !!

Vous les confondrez tout le temps

Déjà avec 2 enfants, la confusion est totale, mais alors avec 3 enfants ! Une catastrophe. Et si vous venez d’une grande famille avec plein de frères et sœurs c’est pire ! Avant de réussir à sortir le bon prénom, vous devrez citer tous les membres de votre famille d’abord. Votre fils aura 10 ans d’ici là.

Il faudra les nourrir TOUS LES JOURS

2 bouches à nourrir, ça passe. 3 bouches, c’est trop. Vous devrez faire les courses 3 fois par semaine, vos listes de courses ressembleront à un catalogue Carrefour, vous devrez procéder par rationnement pour pouvoir nourrir tout le monde correctement. Votre frigo devra être étiqueté, avec priorité, clignotant et Cédez le passage, pour arriver à s’y retrouver.

Votre vie ne sera qu’un devoir perpétuel

Et genre une dictée bien chiante le devoir. Ou une équation mathématiques à 4 inconnues avec fonction exponentielle. 3 enfants c’est 3 brevets à passer, 3 bacs à passer, 3 fois plus de stress, de révisions, de relecture. Avez vous besoin de ça franchement ?

Vous devrez faire un choix sur celui qui ne fera pas de longues études

Oui parce qu’une année d’école de commerce c’est 15 000€ maintenant. Alors à moins d’être millionnaire, vous ne pourrez pas payer les études de vos 3 enfants. Il y en a au moins un qui devra arrêter l’école et mener une vie de saltimbanque, à courir les stations de métro un ukulélé dans la main. Bonne chance pour faire ce choix.

Vous ressentirez trop d’amour pour votre si petit cœur

Il sera submergé, y’en aura trop, ça débordera, ça dégoulinera. De l’amour en profusion, à ne plus savoir qu’en faire. Un tsunami de sentiments à la vue de votre progéniture réunie autour de la table. Une avalanche de bisous pendant la fête des mères. Une cascade de câlins les dimanches matins. Ah non, franchement c’est trop. À votre place je ne m’y risquerai pas.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Comment
  • Lamisseb
    octobre 30, 2018

    L’ennui avec le tout premier argument c’est qu’il peut convaincre ceux qui en ont déjà 3 de faire le “p’tit 4ème”… aaargh !