Instinct maternel : Quand tu veux être la maman de tout le monde

By Posted on 0 4 m read 20 views

Je m’explique. En devenant maman, notre instinct maternel déjà existant, est exacerbé à la naissance de notre enfant. Nous devenons mère à part entière. Cela devient une réalité, notre plus beau rôle. Oui mais voilà. A force d’être une maman hors pair, on a vite envie d’intervenir dans la vie des autres. On devient “maman universelle”.

Quand tu croises un bébé dans la rue

Si par malheur, le bébé dans la poussette a le bonnet qui lui tombe sur les yeux, c’est physiquement IMPOSSIBLE pour toi de ne pas intervenir. Il faut que tu dises à la maman que le bébé n’y voit plus rien. Pareil lorsque tu vois un enfant tirer sur sa chaussette. Ah non, tu ne peux pas laisser faire ça, il risque d’attraper froid par ta faute!!

Quand tu vois une personne pas assez habillée

Dans le tram par exemple. Il fait froid, les gens ont sorti les snoods et les écharpes. Toi même tu es emmitouflée dans ton bonnet, ton manteau boutonné jusqu’en haut. Quand soudain, un jeune homme, 30 ans, plutôt bel homme (même si ce n’est pas le sujet. Mais il est toujours sympa de le souligner quand un bel homme apparait, bref !) Le bel homme en question ne porte qu’un polo en coton, manches longues certes, mais déboutonné. Oui oui, Le cou complètement à l’air. Je peux t’affirmer que ton instinct maternel a du mal à ne pas intervenir et lui enrouler ton écharpe autour du cou. Enfin moi c’est le cas.

Quand tu es témoin d’un caprice au supermarché

Ouuuuh lala, celui là c’est le pire. Ce genre de moment me stresse au plus haut point. Et si je vois la maman ou le papa complètement dépassé par la situation, je dois littéralement me faire violence pour ne pas intervenir. Genre “Retenez moi! RETENEZ MOI!!!!” Je n’ai qu’une envie, prendre l’enfant entre 4 yeux, me baisser à sa hauteur et lui expliquer que ce comportement est inadmissible et si tu continues je te préviens ça va barder !!!

Quand tu surprends quelqu’un entrain de pleurer dans le métro

Ou dans les toilettes d’un restaurant. Là ton instinct maternel te démange fort. Tu n’as qu’une envie, aller le/la voir et le/la serrer fort dans tes bras. Lui caresser les cheveux et lui chuchoter “allez, raconte tout à maman, qu’est ce qui s’est passé ?” Il y a de grandes chances qu’il ou elle porte plainte mais dans l’intention est louable rassure toi.

Quand tu vois un enfant sans surveillance au parc

Tu le repère très vite. il vadrouille, errant, seul. Il court dans tous les sens, monte et descend le toboggan sans qu’un adulte vienne vérifier qu’il ne se torde pas le cou pendant la glissade. C’est inconcevable pour toi de laisser un enfant livré à lui même. Alors tu prends ta mission à cœur et tu gardes un œil sur lui, des fois qu’il se fasse kidnapper par une personne mal intentionnée.

Quand tu vois une personne traverser alors que le petit bonhomme est encore rouge

Ah lui j’ai bien envie de lui tirer les oreilles. Je me retiens de le retenir par la capuche pour lui hurler à la tronche “ON ATTEND LE BONHOMME VERT!! NON MAIS HO !”. Et tant pis si l’homme en question à 40 ans, l’envie est là quoi qu’il arrive.

Quand t’entends quelqu’un renifler

Le mouchoir au fond de mon sac me démange. Je l’entends me chuchoter “sors moi, mouche le !!”. C’est juste atroce de ne pas pouvoir intervenir. Tu sais qu’en 2 secondes l’affaire est torchée mais bon, ça la fout mal de demander à un inconnu de se moucher même si entre nous il en a bien besoin. Alors je sors mon paquet de mouchoirs que je mets en évidence pour qu’il vienne m’en demander un. C’est le max que je peux faire.

Quand quelqu’un entre dans une salle d’attente sans dire bonjour

La aussi, je me retiens de lui demander “J’ai pas entendu? On dit BOOOOON… ?” Alors je le fusille du regard pour qu’il comprenne qu’il est malpoli et que je suis à deux doigts d’intervenir.

Quand au guichet à la banque, le client demande “Vous pouvez déposer ce chèque sur mon compte ?”

Et voilà. La phrase s’arrête là. MONDIEU LA FRUSTRATION. J’attends le “s’il vous plait”, je l’attends désespérément mais il ne vient pas. J’ai même envie de le dire moi même mais bon. Pour des raisons évidentes de bon sens, je me retiens.

Quand quelqu’un tousse sans mettre sa main devant la bouche

Je vous jure que je dois ligoter mon cerveau, me bâillonner la bouche, achever mon instinct maternel à coups de massue, pour ne pas hurler “METS TA MAIN”.

 

Franchement ma vie n’est pas de tout repos. C’est tellement usant d’être psychorigide comme moi.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.