Assistante maternelle : comment bien la choisir.

By Posted on 0 5 m read 38 views

Lorsqu’il a fallu faire garder Adam par une assistante maternelle, autant vous dire que j’en menais pas large. Déjà il a fallu faire un choix entre crèche et nounou. J’aurai préféré la crèche mais mon travail de l’époque était incompatible avec la “rigidité” des horaires de crèches. Je pouvais commencer très tôt, finir très tard, avoir des après midi de libre ou au contraire devoir découcher. Bref, c’était assez galère de coller avec un planning classique de crèche, alors je me suis orientée vers l’assistante maternelle.

J’ai donc suivi un “processus” de recrutement, me permettant de trouver la perle rare. Petit spoiler : la perle rare n’existe pas. Mais on peut essayer de s’y rapprocher au maximum. Evidemment j’ai essuyé quelques ratés et ce fut une épopée chevaleresque pour trouver ma nounou actuelle.

Voici donc quelques astuces pour faire le bon choix.

Se rapprocher de la PMI de votre quartier

Vous pouvez toujours rejoindre des groupes Facebook, ou faire confiance au bouche à oreilles, mais pour avoir la liste exhaustive des assistantes maternelles autour de chez vous, rien de mieux que de la récupérer auprès de la PMI de votre quartier. Vous aurez ainsi leur nom, adresse et numéro de téléphone, et parfois leur disponibilité. Un sacré gain de temps.

Et bien sûr, l’idée est de trouver une assistante maternelle près de chez vous, pour d’évidentes raisons de praticité.

Préparer minutieusement ses entretiens

Car en effet, il s’agit d’entretiens d’embauches, et vous êtes l’employeur. Il faut donc se préparer une petite liste de questions à poser afin de faire un premier “tri” et cibler les nounous qui correspondent à ce que l’on recherche. Voici les questions que j’avais préparées :

  • Depuis combien de temps possédez vous votre agrément?
  • Combien d’enfants pouvez vous garder au maximum ?
  • Combien d’enfants gardez vous actuellement ?
  • Habitez vous une maison ou un appartement ?
  • Est-ce un endroit “fumeur” ? Avez vous des animaux ?
  • Etes-vous véhiculé ?
  • Avez-vous des enfants ?
  • Avez vous des restrictions de planning ?
  • Quels sont vos tarifs ?

Certaines nounous veulent prendre 4 semaines de congés en été. D’autres ne souhaites pas travailler pendant les vacances scolaires. Il faut se renseigner sur ces restrictions dès le départ pour ne pas tomber de haut.

Visiter son habitation

Une fois votre première sélection faite, il faut maintenant rencontrer les assistantes maternelles. Dans la mesure du possible, essayez de la rencontrer chez elle, pour visiter le lieu où votre enfant sera gardé. Elles vous feront faire un tour du propriétaire, et vous montreront les aménagements qu’elles auront effectués dans le cadre de leur activité d’assistante maternelle : barrière de sécurité, bloque-portes, jouets, coin d’activités, lits bébé et enfants, équipements de puériculture (poussette, transat, chaise haute…). Elles reçoivent une prime au début de leur activité pour les aider a acheter tout le nécessaire. Vous êtes donc en droit d’exiger le minimum requis. (Par contre, ne râlez pas si elle ne possède pas la poussette dernier cri à 800€ hein…)

Poser des questions précises

Quelles activités propose-t-elle ? Est-elle inscrite à un Relai d’Assistantes Maternelles ? (lieu d’échanges et d’activités pour parents et assistantes maternelles) Y’aura-t-il d’autres personnes présentes en même temps que votre enfant ? Comment se déplace-t-elle pour faire les éventuels aller-retour à l’école ?… N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête. Elles sont en général prêtes à répondre et à vous rassurer.

Renseignez vous sur les tarifs pratiqués dans sa zone

Vous pouvez avoir une fourchette des tarifs en vous renseignant auprès de la PMI. Cela vous permettra de vous situer, en fonction de ce qu’elle vous annonce. Sachez aussi qu’elle peut également pratiquer des tarifs progressifs, en fonction du nombre d’heures prévues dans le contrat. Un contrat à temps plein (35h et plus) aura un taux horaire moins élevé qu’un contrat partiel (20h par exemple). Elles ne le font pas toutes, mais sachez que c’est possible. Renseignez vous également sur les frais d’entretien et sur les prix des repas-goûter. Si vous voulez fournir vous même la nourriture, parlez en en amont également.

Constituer un contrat

Une fois que tout est clair, précis et négocié, il s’agit maintenant de remplir un contrat. Vous trouverez des trames vierges de contrats sur le site de la Paje qu’il vous suffira de remplir ensemble. Vous pouvez demander les photocopies de son agrément, son permis de conduire le cas échéant, sa pièce d’identité ou encore de son attestation de responsabilité civile professionnelle. Elle peut également vous demander la même chose. Vous pouvez également lui fournir plusieurs annexes telles que : l’autorisation de transport, l’autorisation de donner des médicaments (sur ordonnance), les coordonnées des personnes autorisées à récupérer l’enfant, etc… Vous trouverez tous ces documents types ici.

Demander une phase d’adaptation pendant la période d’essai

Il est essentiel que votre enfant se sente bien chez elle. C’est pour cette raison qu’une phase d’adaptation est mise en place au départ. On commence par le faire garder 1h, en votre présence ou pas. Puis une demi journée, puis une journée entière. Vous définissez cette phase d’adaptation comme vous le souhaitez, avec l’assistante maternelle. N’hésitez pas à observer votre enfant, vous seule le connaissez parfaitement et pouvez comprendre s’il se sent à l’aise en sa présence.

Faites confiance en votre instinct

Parfois, dès les premières minutes, le feeling passe et vous vous sentez à l’aise. Parfois cela demande un peu plus de temps. L’essentiel est que vous vous écoutiez, et que vous vous sentiez en entière confiance avant de confier votre enfant. Les assistantes maternelles sont contrôlées, formées, et en général elles aiment leur métier.

Faites vous confiance et tout ira bien.

 

 

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.