#10yearschallenge : lettre à mon “moi” d’il y a 10 ans

By Posted on 0 3 m read 18 views

Depuis quelques semaines maintenant, fleurissent sur instagram des collages mettant côte à côte 2 portraits. Un actuel et un datant d’il y a dix ans. C’est le #10yearschallenge. Beaucoup de stars se sont prêtées au jeu mais aussi beaucoup d’anonymes. Dont moi. Et quand je suis partie à la recherche d’une photo datant de 2009, je me suis rendue compte du chemin parcouru en 10 ans. Et même s’il s’agit surtout d’une “mode des réseaux sociaux” je trouve ça chouette de faire une petite rétrospective de notre vie, pour apprécier où nous en sommes.

Mon #10yearschallenge

#10yearschallenge

Bon physiquement déjà, 10 ans ç fait beaucoup et ça se voit. Même si niveau style je me suis calmée avouons le 😀 le combo “frange rideau, œil charbonneux, gloss à paillettes et collier en plastique” c’était peut-être d’actualité à l’époque mais je préfère tout de même mon look plus sobre de maintenant.

Plus sérieusement maintenant. Cette personne que j’étais avait 21 ans. Elle venait d’obtenir son DUT et intégrait son école de commerce. Rien de bien concret dans sa tête encore. Elle aimait les études mais ne savait pas ce qu’elle allait faire de son diplôme. Elle n’avait pas hâte de l’avoir d’ailleurs. Car elle savait qu’elle vivait ses dernières années d’insouciance avant la vraie vie. Avant le travail, l’argent, l’autonomie,… Bizarrement, tout ça pour certains c’était synonyme de liberté et d’indépendance mais pour elle, c’était le grand saut. L’inconnu. Et elle n’avait pas vraiment hâte, c’est sur.

Elle était bien chez papa-maman.

Elle avait besoin d’être avec eux de toute façon. Besoin de ses petits frères près d’elle, de pouvoir passer ses soirées avec ses parents, sa famille. Un peu bizarre pour une fille de 21 ans direz vous. Mais vraiment, c’était important.

Alors bien sûr elle avait ses amis, elle sortait avec eux et passait de chouettes moments qui encore aujourd’hui constituent ses plus beaux souvenirs de jeunesse. C’est ce qu’elle dira à ses enfants d’ailleurs. Profitez de vos années d’études. Celles qui viennent après le bac. Celles où psychologiquement on est prêt à vivre plein d’aventures. Celles où on rencontre nos amis qui partagent les mêmes centres d’intérêts. D’ailleurs sa meilleure amie elle l’a rencontré à cette époque, en 2007. Et aujourd’hui, elles sont toujours là l’une pour l’autre, témoins de leur évolution à l’une et l’autre.

A cette personne d’il y a 10 ans, j’aimerais lui dire qu’elle s’apprête à vivre quelques années compliquées, deux en particulier. Elle rencontrera une personne qui n’aura pas un impact positif sur sa vie, disons le comme ça. Et elle va avoir l’impression d’être submergée de chagrin, de haine, de vengeance et de rancœur. Elle aura l’impression que cela ne passera jamais mais j’aimerais lui dire que ça passe. Que tout passe. Et que des jours meilleurs l’attendent.

Une belle vie l’attend.

Un mari aimant, un mariage qui tient la route. Heureux oserais-je dire. 2 magnifiques enfants. Un garçon et une fille, comme elle voulait. Un troisième est envisagé, qu’elle ne s’inquiète pas, elle qui en voulait 3. Mais pas tout de suite, qu’elle me fasse confiance. Elle se construira une solide carrière commerciale qui lui plaira un temps puis elle se lassera. Et elle retournera vers ses premiers amours : l’écriture.

Elle vivra à Lyon, comme elle a toujours rêvé, sa meilleure amie habitera près d’elle, ses parents pas trop loin non plus. Ses frères seront aussi dans les parages.


Rien ne me garantie encore 10 ans de vie heureuse mais j’espère fort. J’espère avoir le temps d’acheter notre maison, de faire un bébé3 et de faire 2 ou 3 grands voyages. Loin. J’espère faire tout ça avec mon mari. Avec ma famille près de moi.

Mon noyau dur.

Alors tiens le coup, accroche toi et fais tes erreurs. Dans 10 ans, tout sera oublié, et tu seras heureuse.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.