Sois la mère que tu veux être.

By Posted on 0 3 m read 53 views

C’est tellement mal de juger les autres. Tellement blessant d’entendre certaines remarques qui nous atteignent de plein fouet, sans qu’on ai rien demandé. D’un côté on te dit de faire comme tu le sens, mais d’un autre on te conseille de faire comme ça et pas autrement. Le paradoxe de la société, qui te laisse te débrouiller mais qui te lynche si tu ne fais pas comme elle voudrait que tu fasses. Et si tu n’écoutais que toi ? Sois la mère que tu veux être, en faisant abstraction de cet environnement hostile.

Allaite tant que tu veux…

Et donne le biberon si tu le souhaites. Un enfant a besoin d’une mère aimante, douce, en bonne santé, heureuse et patiente. Si l’allaitement te comble, tant mieux ! Profite de cette complicité avec ton petit bébé, fait ce qui te semble le mieux pour lui. Jusqu’à 2 ans ? 3 ans ? 6 mois ? C’est toi qui vois. Élève ton enfant en fonction de toi, pas en fonction de ces autres qui ne te comprennent pas. Tu n’aimes pas allaiter ? Tu as essayé mais tu ne te sens pas ? Alors arrête ! Ton enfant ne t’en tiendra pas rigueur. Un biberon sera tout aussi efficace pour le nourrir. Tu n’as jamais voulu tenter l’expérience de l’allaitement ? Ca ne t’inspire rien qui vaille ? Alors, ne le fait pas. C’est aussi simple que ça.

Pratique le cododo…

Ou ne le pratique pas. Le choix t’appartient. Dormir avec son enfant permet de dormir soi même. Dans certains cas c’est même vital. Mais on peut aussi vouloir les mettre dans leur chambre dès leur plus jeune âge, pour les habituer. Aucune façon de faire n’est bonne ou mauvaise. Certains enfants préfèrent sentir maman près d’eux, tout le temps. D’autres arrivent très bien à s’endormir seul. Mon fils n’a jamais aimé dormir avec moi. Je n’ai pas insisté et l’ai laissé dans son lit très tôt. Ma fille en revanche a mis plus de temps. Elle avait besoin de me sentir près d’elle. Alors je l’ai laissé près de moi. C’est aussi simple que ça. C’est ton instinct qui décide de ce qui est bon ou mauvais pour ton enfant. Pas Chantal la voisine.

Tu as hâte de reprendre le travail…

Ou tu préfères prendre un parental. A toi de choisir. Juste toi. Personne n’a le droit de te juger si tu dis que tu as hâte de retourner au bureau. Ton épanouissement passe aussi par ça, c’est très bien de ne pas s’oublier. Et ce n’est pas abandonner son enfant que de penser à soi. Chaque chose à sa place. Et si tu préfères prendre un congé parental pour rester auprès de ton enfant, que personne ne vienne te saper le moral sur cette décision. C’est une très bonne décision car c’est toi qui l’a prise. Si tes moyens te le permettent, alors fais le. “Ecoute ton cœur” disent les Disneys. Et bien c’est vrai, c’est lui qui a raison. Ce n’est pas parce que tu fais passer ton enfant avant ta carrière que tu n’es pas ambitieuse. Ton ambition est juste ailleurs. Là où tu veux qu’elle soit. Et ça ne regarde personne, ne l’oublie pas.

Fais des erreurs…

Tâtonne, recommence. Apprends à te relever. Le regard des autres n’a jamais apporté quoi que ce soit de bon. Et puis entre nous, qui a le temps de s’attarder sur la vie des autres ? Ceux qui trouvent la leur insignifiante non ? Si ta vie te comble, si tes projets t’occupent, alors as-tu réellement besoin de jeter un œil chez le voisin ? Non je ne pense pas. Alors ceux qui permettent de juger sont en général très insatisfaits. Frustrés d’avoir échoué et frustrés de te voir t’épanouir. Car c’est en faisant tes propres erreurs, en faisant abstraction de ce qu’on pourra bien penser de toi, que tu te perfectionnes. Berce ton enfant aussi longtemps que tu le souhaites. Porte-le dans ton écharpe aussi longtemps que ton dos le permettra. Nourris le toi même jusqu’à ce que tu te sentes prête à le laisser manger seul. Baigne-le le soir, ou le matin, comme tu le sens.

Sois la mère que tu veux être. Pas celles que les autres voudraient que tu sois.

 

à lire aussi : chers non-parents, (pas) merci pour vos conseils…

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.