Le miracle de la vie ne se résume pas à un corps.

By Posted on 0 2 m read 19 views

J’ai remarqué qu’on réduisait souvent la femme à son corps. En effet, quelque soit le sujet, lorsqu’on parle d’une femme, on arrive toujours à un moment ou un autre à parler de son apparence physique. La société est ainsi faite. Nous sommes sans cesse mises sous pression pour rentrer dans un moule prédéfini par des hommes, la presse et les médias relayant ce “cahier des charges” stupide. Même le miracle de la vie qu’est la grossesse est abordé sous ce spectre physique.

Une femme enceinte a donné la vie, et tout ce dont on lui parle ce sont de ses vergetures, de ses kilos en trop.

En fait, parfois je me dis que la société a peur des femmes. Que le monde entier redoute les femmes. Au point qu’on les musèle, les déprécie et les stigmatise, comme pour les démotiver à parler. Quand on prend du recul, une femme est capable de fabriquer un être humain. Son corps se modifie dans ce but ultime. Ses organes se déplacent, son bassin s’élargit, ses seins se gorgent de lait, son utérus s’étire… Et un enfant naît après plusieurs heures de souffrance innommables. Mais ce qu’on retiendra, ce qu’on martèlera, ce sont ces vergetures sur son ventre, ces kilos sur ses fesses, ses cheveux gras et ses cernes.

Comme s’il ne fallait pas que la femme se rende compte du pouvoir qu’elle détient.

Mettre l’accent sur ce que la grossesse a fait subir à son corps, plutôt que de se focaliser sur ce que son magnifique corps a réussi à créer… Quelle cruauté ! Les femmes sont littéralement en train de créer et nourrir le futur et nous réduisons ça à une apparence physique, à des défauts. Mais selon qui ? Qui a décidé que les vergetures étaient un défaut ? Qui a imposé que les kilos de grossesse étaient forcément en trop ?

Une maman n’est pas “obligée” de se soumettre aux idéaux de la société. Surtout après ce qu’elle a accompli. Elle a expulsé un humain de son vagin, rendez vous compte ! Alors pensez-vous que l’important après cet exploit, est de retrouver le corps “d’avant” ? Quelle superficialité, quelle futilité !

Les femmes sont un miracle de la vie.

Elles valent tellement mieux que ces standards, ces normes ridicules. C’est pourquoi, arrêtons de vouloir minimiser leur rôle, rendons leur la grandeur qu’elles méritent. L’avenir repose sur leur épaules, soyons conscients de ça.

 

A lire aussi : l’ambition d’être mère se suffit à elle même

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.