Les réseaux sociaux, nouvelle cour de Justice.

By Posted on 2 3 m read 893 views

Depuis presque 3 ans maintenant, je vous partage un bout de ma vie sur ce blog et les réseaux sociaux. Des tranches de vie, des anecdotes, des situations cocasses, des avis et des prises de positions. C’est mon travail, mais j’ai la chance de faire un travail qui me passionne. Alors parfois j’exagère certains traits, je lance des débats et je suscite parfois quelques polémiques.

En revanche, j’essaie toujours d’être respectueuse, que ce soit vis à vis de vous, ou vis à vis de ma famille. Lorsque je raconte ces petites choses de mon quotidien, mettant en scène mes enfants, mon mari, ma famille, j’essaie de jouer la carte de l’humour, pour mettre une distance entre la réalité et cette fiction sur les réseaux.

Sauf que voilà.

J’ai l’impression qu’on est devenu des cibles faciles. Là où on tente d’échanger dans le respect, certains (certaines surtout), se permettent de nous juger, nous dénigrer, en se cachant derrière le prétexte du “je donne mon avis j’ai le droit non?”

Alors oui, bien sûr tu as le droit. Mais donner son avis ne veut pas dire manquer de respect ou dénigrer. Critiquer et poser un jugement hautain. Parce que je ne suis pas parfaite. Ce que je dis n’est pas parole d’Evangile. Lorsque je prends position sur un débat, je n’engage que ma personne. Et là où j’essaie de répondre dans le respect, certaines me rentre dedans comme si je n’étais pas réelle. Comme si elles s’adressaient à un écran sans vie.

Le fait de partager des bribes de sa vie sur les réseaux donnent parfois une impression de proximité, et la moindre critique nous atteint au plus profond de nous même.

Il m’en a fallu du temps pour prendre le recul.

Pour me rendre compte que certaines personnes ne sont là que pour pourrir l’ambiance. Des trolls systématiques à qui il ne faut pas accorder d’importance, pour ne pas gâcher cette complicité virtuelle qui s’installe avec vous toutes au fil des mois.

J’aime tellement échanger avec vous, je me suis attachée à un grand nombre d’entre vous et j’aimerais que vous sachiez que le ton que j’adopte parfois, les déclarations que je fais, ne sont pas faites dans le but de dénigrer mes enfants ou ma famille.

La majorité d’entre vous le sait, mais je préfère le préciser ici car j’ai vu passer quelques remarques qui m’ont blessées.

Le fait de me plaindre de mes enfants parfois, ne veut pas dire que je ne les aime pas. C’est tellement absurde de devoir vous dire ça ! Le fait d’avouer ses faiblesses, de baisser les bras parfois, et de vous le confier, c’est uniquement pour poser des mots, et trouver un écho auprès de vous toutes.

J’essaie toujours de le faire en prenant un recul évident, grâce à un ton ironique, qui me permet de mettre une distance entre ma “vraie” vie et celle que je vous raconte sur facebook ou instagram.

Jamais je ne mettrais en danger mon équilibre familial, ma bulle de bonheur, au profit du buzz et de la course aux likes. Tout ce que je raconte est mesuré et réfléchi. Parfois (trop) franc, direct, tranchant et pince-sans-rire, mais cela ne remettra jamais en cause le respect et l’amour que je porte à mon entourage.

La plupart d’entre vous le comprend, et une petite minorité insignifiante ne l’assimile pas et m’accuse de tous les maux.

A cette minorité là, j’aimerais lui dire : je vous emmerde.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Comments
  • Sophie
    mai 12, 2019

    Salut Dina,
    Je te suis depuis un petit moment, et ne commente que rarement tes posts (jamais en fait 😊) mais j’adooooore te lire. Et tes enfants sont magnifiques !
    Tu ne devrais même pas t’abaisser à répondre à toutes ces nanas qui n’en valent pas la peine.

    • Dina
      mai 23, 2019

      Merci mille fois ♥️