Maman solo, tu as toute mon admiration

By Posted on 0 2 m read 1.2K views

Je vous assure, parfois je prend le recul et me dis que celles qui sont sur tous les fronts, toutes seules, sont de sacrées warriors. La maman solo est une espèce à part. Elle a l’endurance d’un lapin Duracell qui aurait enquillé un pack de Redbull, la patience de la maman de Dany le Tigre et l’esprit pratique de Mac Gyver.

Je suis souvent seule à gérer mes enfants, mon mari travaillant du matin au soir et du soir au matin. Mais psychologiquement, le fait de savoir qu’il rentrera, et que je pourrais lui déverser mon trop plein de stress et de frustration, ça aide. Je vous racontais ici comment à la naissance d’Hana, il m’avait laissée seule avec les 2, Hana n’avait pas un mois, Adam avec 2 ans et quelques, et je vous racontais l’enfer que j’ai vécu. Ces 3 semaines furent interminables. INTERMINABLES.

Depuis, c’est encore la galère parfois, lorsqu’il part pour le boulot. Mais encore une fois, psychologiquement je ne suis pas seule. Un coup de fil, un message, et on prend du courage pour tenir le coup.

Mais la maman solo se doit d’assurer tout le temps.

Même quand elle n’a pas envie, même quand elle n’a pas la force. Elle est une mère pour ses enfants, et un père aussi. Elle est l’infirmière en cas de bobos, le juge en cas de conflits, la bricoleuse en cas de travaux et la secrétaire pour les papiers. Elle gère l’intendance de la maison, et la gestion du foyer. Le bien-être de ses enfants repose sur elle et entièrement sur elle.

Une pression permanente. Pesante.

Parfois elle a la chance d’avoir sa soupape de sécurité : une mère, un père, une amie, une sœur, un frère. Et dans ces cas là, elle arrive à se dégager du temps pour elle. Mais même dans ces moments là, difficile de déconnecter. Son cerveau est en veille, comme la télé au fond du salon. Comme un téléphone en galère de batterie.

La maman solo est souvent à 1%.

Ce fameux 1% magique qui dure longtemps. Celui qui nous fait croire que le téléphone va s’éteindre à tout moment mais qui malgré tout, tient le coup. Les mamans en général sont souvent à 1%. Mais celles qui sont seules, le sont encore plus.

Alors à toutes celles qui tentent de sortir la tête de l’eau, qui mènent sur tous les fronts et qui assurent grave. À toutes celles qui font la fierté de leurs enfants et qui je l’espère, le leur rendront plus tard : un grand big up à vous. Un grand courage et mille câlins de réconfort. Vous êtes des guerrières.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.