Ce qu’on ne nous dit pas lorsqu’on attend un enfant

By Posted on 0 4 m read 1K views

On a tous eu le blabla officiel des parents qui nous racontent le bonheur et l’émerveillement que c’est que d’accueillir un enfant. Dès qu’on annonce l’arrivée d’un bébé, tout le monde y va de son petit conseil, avisé ou non. Ce qu’on ne nous dit pas, en revanche, c’est qu’il y a un paquet de choses qui vont nous arriver au fil des années, que tout le monde vit mais que personne raconte.
Comme un accord tacite, pour ne pas dissuader les futurs parents à le devenir. Pour la survie de l’espèce en quelque sorte…

Ton enfant pleurera surtout les nuits où tu dormiras le moins

C’est-à-dire qu’on dirait qu’ils ont un radar à nuits merdiques et il suffit que tu te couche plus tard que prévu pour qu’ils se programment un planning de réveils nocturnes assez réguliers.

Tu blesseras ton enfant souvent

Plus souvent que tu ne le voudras, et plus souvent que ton cœur de parent ne pourra le supporter mais cela arrivera. Un coup de coude sans faire exprès, une porte que tu refermeras sur leurs petits doigts, un coup de tête en voulant leur faire un bisou… Bref, tu te sentiras affreusement mal et tu ne t’en remettras jamais totalement.

Tu n’iras plus jamais aux toilettes seul

Enfin à partir d’un certain âge tu pourras. Mais pas avant de très longues années. Si bien que tu trouveras ça très bizarre de faire pipi en silence, toute seule, en tête à tête avec le rouleau de papier toilette.

Prendre du poids n’a jamais été aussi facile

C’est-à-dire que finir le gouter des enfants est devenu presque un rituel. Le pitch entamé, hop englouti ! Le BN à moitié fondu ? Hop, dévoré ! On ne gaspille pas nous !

Dormir avec un enfant est tout sauf confortable

Alors qu’on pourrait croire que c’est comme dormir sur un nuage moelleux, en mode calinou avec bébé, mais sachez qu’en vérité c’est tout le contraire. L’enfant prend 10 fois trop de place. Il dort en étoile de mer, en travers du lit, bras et jambes écartés, prêt à attaquer au moindre geste. Il gigote dans tous les sens et donne des coups dans le bas du dos ou sur les seins. Une horreur.

Les sièges arrière de ta voiture ne seront plus jamais propre

Entre les miettes de gâteaux, le chocolat fondu, les auréoles de jus de fruits, les tâches de vomi, de chaussures boueuses, bref ! Et je ne parle même pas de l’endroit sournois « sous les sièges autos » où tout se perd, moisis sur place et te donne envie de gerber quand tu les déplace.

Ton téléphone/tes clés/tes lunettes/ta montre, tout ce beau monde est en perpétuel danger.

Le risque de finir au fond de la cuvette des toilettes est très élevé. Le risque de se perdre au fond du bac à jouets est aussi très très élevé, au point que tu pourrais ne pas les retrouver avant facilement 2 bons mois. Imagine.

Tu ne pourras plus grignoter tes cochonneries en toute quiétude

Oui parce que tes enfants ont aussi un radar à cochonneries. Et vont jusqu’à te demander d’ouvrir la bouche pour sentir s’il y a une odeur de chocolat qui en émane. Ah oui oui oui, je ne rigole pas. Et quand le soir venu, tu veux te taper ton petit Magnum pépouze, tu te retrouveras à le cacher dès que tu entendras ton fils se diriger vers toi avant d’aller faire pipi. Pire que cacher un joint devant tes parents j’te dis !!

Tu découvriras le vrai enfer nommé « lessive »

Une torture. Déjà par la quantité, parce que les enfants génèrent un paquet astronomique de lessive. Puis quand il faudra étendre puis plier le linge. De toutes petites affaires horriblement compliquées à plier, et qui feront de tes armoires un véritable capharnaüm.

Tu vas rire beaucoup plus qu’avant

Il faut dire qu’ils sont sacrément marrants ces petits monstres ! Avec leurs babillages d’enfants, ils te feront rire aux éclats et t’attendriront comme jamais, un vrai chamallow !

Leur pouvoir de séduction est juste énorme

Tu te feras avoir systématiquement. Ils te regarderont avec leurs grands yeux de chat potté et tu te diras jamais non, JAMAIS.

Tu ne pourras plus jamais regarder un film où un enfant meurt ou se fait kidnapper

Beaucoup trop anxiogène. Bien trop flippant. Impossible d’y penser sans avoir les poils qui se hérissent et le cœur qui bat à mille. Trop d’émotions négatives, laisse tomber.

Leur faire un cadeau te rendra encore plus heureux qu’eux lorsqu’ils le recevront

Voir leur mine émerveillée, entendre leur cris de joie, les voir venir te faire un câlin, tu seras pris d’une émotion positive cette fois, intense et merveilleuse. Un pur bonheur.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.