Seule à la maison : 10 choses qu’on fait quand les enfants sont absents !

By Posted on 0 4 m read 703 views

Je ne sais pas si vous avez la chance de pouvoir confier vos enfants quand bon vous semble, mais si vous êtes comme moi et que vous n’avez pas de famille à proximité, les fois sont rares. Et la babysitter à 20€ de l’heure, merci mais non merci. Alors forcément, lorsque j’ai l’occasion de souffler un peu, en étant seule à la maison, il y a 10 choses que j’adore faire.

Prendre un bain

Oui parce que cela fait maintenant presque 5 ans que je ne prend plus de bain, par dépit. Ecologiquement la Terre me remercie, mais physiquement, mon corps me maudit. Il faut dire que j’adorais prendre des bains avant. Je remplissais ma jauge d’énergie et j’en sortais toute requinquée. Mais avec les enfants, le bain se transforme alors en une session sous tension, avec des petites mains qui tambourinent derrière la porte en hurlant “Mamaaaaan t’as fini? Maman !! Allez Maman, sort !” Fort Boyard le truc.

Veillez tard sans penser au réveil

Oui parce que si tu te tapes un marathon Netflix et que tu files te coucher à 3h du matin, autant te dire que le réveil à 7h pique un peu les yeux. Parce que les mômes eux sont couchés depuis 20h donc tu imagines bien qu’ils ne vont pas se tartiner 40h de sommeil pour tes beaux yeux ma vieille. Mais quand ils dorment chez PapiMamie par exemple, tu peux te coucher à point d’heure ET tu peux te lever à point d’heure aussi. Bonheur.

Se balader à poil

Non pas que je sois une naturiste-exhibitionniste refoulée, mais disons que lorsque les enfants ne sont pas là, j’ai moins de mal à me trimballer de la chambre à la salle de bains, dans mon plus simple appareil. Car les questions sur mes seins “Maman c’est quoi ça ? Des petits ventres ?” ou des questions sur mes fesses “Dis maman, t’as les fesses plus grosses que les miennes!” merci bah c’est bon hein. Je m’en passerai.

Manger des cochonneries devant la télé

Et sans faire preuve de discrétion excessive j’entends. Oui parce que s’enfiler en douce le magnum avant que ta fille le repère et te gobe la moitié, c’est bon j’ai donné ! Là tu peux ouvrir le paquet de chips en faisant du bruit, tu n’auras pas de petit voix qui te diras “tu manges quoi maman? Je peux goûter ?”. Grand luxe.

Se faire les ongles

Ou tout autre chose d’ordre esthétique qui demande du temps, de la patience, et de la précision. Inutile de vous dire que se vernir les ongles avec des enfants qui rôdent autour de toi c’est un peu comme être une côte de bœuf dans un enclos de lions affamés. 

Se faire des câlins sur le canapé

Ou dans tous les endroits qui nous chantent. A n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. No limit tu vois. Ca ravive la flamme de l’amoûûûûûr, ça entretient l’étincelle. Par contre, veille à être sous contraceptifs si tu ne veux pas te retrouver en cloque bêtement.

Appeler une amie

Le genre de coup de téléphone qui procure du plaisir, qui dure et qui met de la joie dans ta vie. Mais quand t’as les enfants dans les parages, ce plaisir est entrecoupé de cris, hurlement et pétage de câble en tout genre. Si bien que tu raccroches au bout d’un quart d’heure, et que tu ne te souviens même plus de qui tu avais au bout du fil.

Inviter des amis à la maison

Par contre, essayons de faire en sorte que les amis en question viennent sans les enfants également, pour passer une vraie soirée entre adultes. Retrouver le bonheur de recevoir dans de la belle vaisselle. Prendre le temps de cuisiner sans être interrompu à tout bout de champs. Boire et manger ce qu’il nous plait, à l’heure qui nous convient, sans avoir à “couper un steak en triangles” ou servir du “coca sans les bulles dans un verre jaune”.

Faire un vrai ménage

Là je m’adresse à celles et ceux qui adorent faire le ménage. Qui ont un réel besoin d’ordre et de propreté et qui trouve un réconfort certain après avoir passé la serpillère. Ces gens là seront donc heureux de pouvoir prendre leur temps, et fignoler les choses. Faires les poussières tendrement. Passer l’aspirateur langoureusement. Ranger son frigo amoureusement. Attention, certaines scènes sont interdites aux mineurs.

Dîner en amoureux

Et ne pas être obligés d’attendre 20h30 que les enfants soient couchés. Là on est sur du 19h30-20h. Tout sera mangé chaud, sans interruption, ponctués de discussions d’adultes, dans le calme et la volupté. Et il restera encore touuuute la soirée entière pour profiter encore l’un de l’autre.

Penser à eux. Tout le temps.

C’est ça le pire : quand ils sont loin, la chose qu’on fait le plus, c’est penser à eux. Tout le temps. Les aimer de loin, se languir de les voir. Se retenir de les appeler mais en avoir le cœur déchiré. On est quand même de sacrées girouettes hein.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.