Phobies d’impulsion : Ana nous raconte son calvaire…

By Posted on 1 2 m read 7.3K views
Aujourd’hui, c’est au tour d’Ana de prendre la parole sur le blog. Elle souhaite nous parler de ses phobies d’impulsion . Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, c’est normal. C’est un mal encore méconnu, et ceux qui en sont atteints n’en parle pas facilement. La peur du jugement, du regard des autres…

Alors voici son histoire…

Bonjour, je m’appelle Ana et je suis maman d’une petite fille de 16 mois.
Je viens parler des phobies d’impulsion dont je suis atteinte, surtout depuis que ma fille est née. Ça n’est pas très connu, on en parle peu, et c’est un sujet un peu tabou car , il faut se l’avouer, un peu flippant…. Il ne faut pas me prendre pour une folle par pitié…
Pour faire court, une phobie d’impulsion ou pensée intrusive, est un symptôme médical caractérisé par la crainte obsédante de commettre un acte délictueux, transgressif, ou dangereux pour soi-même ou pour autrui.
Et chez moi, cela se manifeste par des pensées et images horribles où je me vois faire du mal à ma fille.
Par exemple, quand je cuisine, que j’ai un couteau à la main et qu’elle n’est pas loin… Je me vois lui planter dans le corps.
Ou encore la noyer dans son bain. Ou l’étouffer. La frapper.

Je les applique à ma personne aussi.

Quand j’attends le train par exemple, je me vois me jeter sur les rails au moment où un train passe… ou sauter d’une fenêtre…
C’est très difficile de vivre avec ce genre de pensées. Même si on sait qu’on ne passera jamais à l’acte. En écrivant ce texte, j’en pleure car ces pensées sont tellement horribles, et me pourrissent la vie. Il y a je pense, beaucoup de personnes dans mon cas mais on en parle peu… 

C’est très paradoxal.

Je vis dans la peur h24 7/7 de perdre ma fille pour quelque raison que se soit, alors que je me vois sans cesse lui faire les pires choses dans mon esprit.
Au début on se dit qu’on est complètement cinglé de penser des choses pareilles, on a peur. Puis on se renseigne, on essaie de savoir ce qui cloche chez nous, et enfin on met un nom dessus. On apprend beaucoup de choses sur ces phobies… Notamment que non, moi et les gens dans mon cas ne sont pas fous… (Ouf !)
Si vous vous sentez concerné par ce sujet, voici un lien qui m’a aidé à mieux comprendre et qui m’a beaucoup rassuré : https://www.nicolassarrasin.com/phobie-impulsion 
Merci de m’avoir lue.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Comment
  • Nicolas Sarrasin
    février 17, 2020

    Bonjour Ana (et Dina),
    Je suis Nicolas, l’auteur de l’article sur la phobie d’impulsion auquel vous référez à la fin de votre article et je suis très heureux que mon article vous ait été utile comme il l’a été pour de nombreux lecteurs de mon blog.
    Il faut savoir que la phobie d’impulsion est plus précisément un trouble obsessionnel-compulsif (ou “TOC”) et, même si ce trouble est effrayant et angoissant, il n’est pas dangereux et il est même l’un de ceux qui se traitent le mieux lorsque les bonnes méthodes sont appliquées. Plus spécifiquement, il faut utiliser la méthode d'”exposition avec prévention de la réponse” qui est d’approche cognitivo-comportementale et qui a été prouvée la plus efficace pour traiter le TOC.
    Puisque mon site contient une page de ressources complètes sur le sujet, j’ai pensé vous la partager aussi pour aider les personnes qui souffrent du TOC (comme la phobie d’impulsion): https://www.nicolassarrasin.com/ressources-tocs
    Je vous souhaite le meilleur !
    Nicolas