Ce monde hostile depuis la pandémie

By Posted on 0 3 m read 462 views

Et là je ne parle pas d’hostilité sanitaire. Pour le coup tout le monde est logé à la même enseigne. Les riches les pauvres, les célébrités et les anonymes, tout ce beau monde est au même niveau, et c’est bien la première fois d’ailleurs. Non moi je parle de ce monde hostile à cause de l’humain. Ces hommes et ces femmes qui se sont découvert un esprit de contradiction, de méchanceté gratuite et de jugement hâtif.

On juge tout le monde, sur tout.

C’est bien simple, personne n’est content et se permet de partager haut et fort ce mécontentement, même quand on lui a rien demandé. Tu es contre ce déconfinement, tu es égoïste de ne pas penser à l’économie qui a besoin de redémarrer. Tu es POUR ce déconfinement, tu deviens inconscient ! Complètement inconscient de mettre le nez dehors !

On te juge en tant que parent aussi.

Si tu décides de remettre tes enfants à l’école, on te lance des pierres. Tu es ni plus ni moins qu’en train d’envoyer tes enfants au front, indigne parent ! Mais si toutefois tu décides de garder ton enfant à la maison, tu n’es qu’un lâche qui a peur. Il va bien falloir sortir un jour pardi ! Alors prend ton courage à deux mains et reprends ta vie !

On est dans une contradiction sans précédent.

Certains disent qu’il ne faut pas ouvrir les écoles, pour le bien des enfants. Et puis tu les retrouve au supermarché, avec leurs enfants. Alors moi je veux bien hein, mais dans ce cas, ne l’ouvrez pas. Ne faites pas ce que vous n’aimerez pas qu’on vous fasse. Et là clairement, ces personnes se permettent de donner leur avis mais viendront te casser les dents si tu oses donner le tien.

On marche sur la tête.

Le 24 avril je disais que j’avais emmené mes enfants voir mes parents, et je me suis fais littéralement lyncher sur la place publique. En revanche, le 11 mai, une grande majorité de la population est allé rendre visite à sa famille, sans que personne ne bronche. En 15 jours, la donne a changé visiblement. Le risque est passé de “HONTE A TOI MALHEUREUSE ! TU AS MIS TES PARENTS EN DANGER DE MORT !!” à “Oh ma petite mamie vient que je te prennes dans mes bras!”. Expliquez moi la logique.

On est jamais content.

Tu décides de te faire livrer tes courses, on t’accuse de ne pas penser à ces pauvres livreurs qui eux aussi ont le droit de se confiner ou tout du moins, prennent beaucoup trop de risques pour ton confort. En revanche, si tu vas faire tes courses toi même, on t’accuse de te balader en temps de crise. J’exagère à peine.

On dénonce ces voisins.

Le nombre d’appels téléphoniques que les autorités ont reçues est juste pharamineux. Le voisin observe, scrute, et dénonce. On en est là.

Bref, je pourrais continuer longtemps. Cette hostilité ambiante, cette méfiance dans le regard de chaque personne qui en croise une autre. C’est principalement de la peur, j’en suis sur, mais c’est aussi la porte ouverte à tous les excès de haine, enfouis depuis bien trop longtemps chez certains.

Allez, on garde la pêche !

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.